Bonjour me voici de retour avec un bel article

 

Gifs animés merci ! 

 

Bonjour à vous toutes et tous, 

Me voici de retour comme je l'avais prévule 24 Mai . C' est sur que pour l'instant j'irai doucement et je vais reprendre le chemin des Blogs  je voulais dire Merci aussi aux Personnes Fidèles qui ne m'avaient pas oublier  j'ai été très touché aux messages que j ai fini de leur répondre ou oublié aussi j' ai fait mon possible.

 

Je vous mets des Vidéos découvertes pour ma part je vous le dit franchement c'est une Merveille  alors voilà    je partage avec vous car Grace à Eckate qui me les a fait découvertes et bien sur j ai chercher sur le net qui était derrière tous cela ma passion t-out simplement  et vous souhaite  pleins de belles choses nous allons continuer ensembles notre aventure si vous le voulez Amitiés à vous  et profiter des jours qui suivent important DANIELLE

 

Images - Gifs (Danseuses)

                                                                                              

                                                                     

  

Luc Petton 

Luc Petton, né en 1957, est un danseur et un chorégraphe français. Il est principalement connu grâce à son travail avec les oiseaux, mis en place depuis 2004, qui lui procure une reconnaissance internationale.

 

a.jpg

 French choreographer Luc Petton at the end of his ballet entitled Swan at

théâtre de Chaillot in Paris

 

Biographie

Luc Petton naît et grandit en Bretagne. Il suit une formation de danseur à New York en 1980-1981 au Dance Theater Lab d'Alwin Nikolais mais également auprès de Murray Louis et Hanya Holm. Parallèlement, il travaille les techniques de contact improvisation mais aussi auprès de Trisha Brown. Il est engagé comme danseur en 1981 au Folkwang Tanz Studio de Susanne Linke, à Essen en Allemagne, où il collabore jusqu'en 1984. Luc Petton quitte la troupe de Linke, repart une année à New York travailler auprès de Ruth Currier, puis revient en France et cofonde la Compagnie Icosaèdre avec la danseuse et sociologue Marilén Iglésias-Breuker en 1986.

 

aa.jpg

 

Il collabore à cette époque avec Dominique Dupuy.

En 1994, Luc Petton crée dans le nord de la France sa propre compagnie, Le Guetteur Luc Petton & Cie, où il développe un langage chorégraphique particulier s'inspirant du karaté, qu'il a pratiqué à haut niveau, des travaux du Bauhaus et d'Oskar Schlemmer, ou faisant participer des oiseaux à ses spectacles à partir de 2004, approche originale qui lui vaudra une large notoriété internationale auprès du public. Ornithologue amateur depuis de nombreuses années, il utilise, notamment pour la famille des anatidae (cygnes, canards), les techniques d'imprégnation post-éclosion développées avec les oies par Konrad Lorenz dans les années 1950. Le spectacle Swan en 2012 lui a valu la récompense du « Talents Danse de l'ADAMI.

Après une résidence permanente à Château-Thierry en Picardie puis au Centre culturel Le Mail à Soissons, sa compagnie obtient une résidence sur la Scène nationale de l'Oise à Compiègne.

 

Confidence des Oiseaux de Luc Petton - Teaser - Cie Le Guetteur 

 

aaa.jpg

Teaser de la confidences des oiseaux - chorégraphie de Luc Petton / Cie Le Guetteur

 

 

Danseur et chorégraphe, Luc Petton est ornithologue amateur, passionné par les oiseaux qu’il chorégraphie depuis plusieurs années aux côtés de danseurs professionnels. On l’a découvert avec La Confidence des oiseaux, qui en mettait trente en scène (corneilles, geais, pies, étourneaux, calopsittes) et Swan, véritable hommage aux cygnes.

 Il revient cette semaine au Toboggan avec Light Bird, pour faire danser des grues de Mandchourie du parc de la Tête-d’Or.

 

aaaa.jpgVirginie Pontisso

Light Birds, chorégraphie de Luc Petton.

La voix dès l’œuf

Les grues de Mandchourie sont considérées comme les oiseaux qui s’expriment le plus par la danse. Elles atteignent une taille humaine (1,60 m) quand elles se dressent le bec en l’air et vivent jusqu’à 60 ans. Le challenge pour Luc Petton était d’imaginer un spectacle avec des oiseaux danseurs, proches et en même temps loin de l’être humain.

“Nous sommes venus à Lyon, explique le chorégraphe, quelques jours avant leur naissance, pour commencer le travail d’imprégnation à l’homme nécessaire au travail artistique. À quelques jours d’éclore, elles commencent à entendre les voix extérieures ; je leur ai fait entendre la mienne, celles d’autres personnes, la musique du spectacle...”

Les grues de Mandchourie grandissent très vite et atteignent leur taille en quatre mois. Durant leur séjour au parc de la Tête-d’Or, elles ont bénéficié d’un accompagnement de haut niveau et ont été en contact permanent avec le public. Par la suite, elles ont été transférées au zoo d’Amiens, faisant des allers-retours avec la Maison de la culture car les répétitions se déroulaient d’un lieu à l’autre.

Pour Luc Petton, l’approche de la danse est différente par rapport à ses deux pièces précédentes : “Dans La Confidence, les oiseaux volaient partout sur scène et les cygnes [de Swan ne pouvaient pas voler à cause de leur lourdeur. Là, j’ai un peu les deux, car [les grues] sont capables de voler, mais elles ont aussi le même poids qu’un cygne, soit dix kilos chacune. Elles sont gracieuses, mobiles, avec une densité du corps proche du cygne. Ce qu’on a découvert de différent, c’était leur réactivité et aussi tout l’espace qu’elles prennent quand elles dansent ou se meuvent. C’était fascinant.”

 

Trouver l’équilibre entre imprégnation et sociabilisation

aaaaa.jpg

 

© Virginie Pontisso

Light Bird – Chorégraphie de Luc Petton.

 

Pour Luc Petton, la grue de Mandchourie n’est jamais domestiquée et ne doit pas l’être. Elle reste un animal sauvage, qui peut avoir des réactions dangereuses et auprès duquel il faut réussir le protocole d’imprégnation dès les premiers jours. Elle doit perdre un peu son caractère d’oiseau tout en se prenant un peu pour un être humain. L’équilibre dans le travail se trouve entre le sauvage et le presque apprivoisé, entre l’imprégnation et la sociabilisation.

“Quoi qu’il en soit, précise le chorégraphe, on reste ouverts à l’accident, au fait de pouvoir réagir, mais au bout d’un moment on connaît leur panoplie de réactions, le caractère de chacune et on peut faire face à ce qu’il se passe. Tout ceci reste fragile et finalement assez miraculeux, c’est aussi cette part d’inconnu qui constitue le challenge artistique et humain de cette rencontre.”

Danser avec des oiseaux implique d’avoir un autre regard sur la danse, notamment sur le comportement du danseur. Celui-ci doit apprendre à gérer le temps et l’espace en fonction de l’oiseau : “On ne bouge pas impunément devant un oiseau de cette taille : le temps de chaque geste est important, car il peut lire cela comme une agression, une incitation à l’excitation, ou comme un abandon. Il n’est jamais acquis que l’oiseau accepte ce qu’il se passe sur le plateau. C’est pour cela que les danseurs doivent garder toujours la même qualité d’écoute.”

 

aaaaaa.jpg

 

 

Principales chorégraphies

  • 1996 :      IF
  • 1997 :      Oscar inspiré du travail d'Oskar Schlemmer
  • 1999 :      Polemos avec des karatékas
  • 2000 :      Sans abord réel pour la ballet junior du Conservatoire de Paris
  • 2002 :      Sur le fil de minuit
  • 2005 :      La Confidence des oiseaux, version plein air
  • 2006 :      La Confidence des oiseaux, version théâtre
  • 2007 :      Objets, près...loin..., version performance pour musée
  • 2008 :      Migration d'été, adaptation de La Confidence des oiseaux
  • 2010 :      CAvAlle !
  • 2012 :      Swan
  • 2014-2015 :      Projet « grues de Mandchourie / Corée du Sud »

 

Teaser Light Bird de Luc Petton 2016  

 

 

Vers la Fin je vous ai mit une danseuse Espagnol dans en Ballet extraordinaire 

 

Carmen - Diana Vishneva

 



24/05/2016

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 194 autres membres