bienvenue-chez-daniella.blog4ever.com

bienvenue-chez-daniella.blog4ever.com

LES GUINGUETTES

 

13af5686.gif

 

 

 Bonjour

Se sont les Vacances alors les Guiguettes sont faîtes pour cela. Je ne sais si vous allez aimer mais regarder vous ne serez pas déçu pour celles ou ceux qui aiment bien sur excellent WEEK-END et profiter bien Amitiés Danielle

 

 

 

 

 

                                                   3239188237_1_3_u9xcQY7I.jpg

Guinguette

 

 

  

 


 Joinville le pont film drone

 

  

Cet article concerne le terme désignant le cabaret. Pour le film de Jean Delannoy de 1959, voir Guinguette (film, 1959).

 


Quand on s'promène au bord de l'eau (1936)

 

Tiré du film /La Belle Équipe/ de Julien Duvivier dialogué par Charles Spaak. Avec Jean Gabin, Charles Vanel, Raymond Aimos, etc.

Paroles:
Du lundi jusqu'au sam'di,
Pour gagner des radis,
Quand on a fait sans entrain
Son p'tit truc quotidien,
Subi le propriétaire,
L'percepteur, la boulangère,
Et trimballé sa vie d'chien,
Le dimanch' viv'ment
On file à Nogent,
Alors brusquement
Tout paraît charmant ! ...

(Refrain)
Quand on s'promène au bord de l'eau,
Comm' tout est beau...
Quel renouveau ...
Paris au loin nous semble une prison,
On a le cœur plein de chansons.
L'odeur des fleurs Nous met tout à l'envers


Et le bonheur
Nous saoule pour pas cher.
Chagrins et peines
De la semaine,
Tout est noyé dans le bleu, dans le vert ...
Un seul dimanche au bord de l'eau,
Aux trémolos
Des p'tits oiseaux,
Suffit pour que tous les jours semblent beaux
Quand on s'promène au bord de l'eau.

J'connais des gens cafardeux
Qui tout l'temps s'font des ch'veux
Et rêv'nt de filer ailleurs
Dans un monde meilleur.
Ils dépens'nt des tas d'oseille
Pour découvrir des merveilles.
Ben moi, ça m'fait mal au cœur ...
Car y a pas besoin
Pour trouver un coin
Où l'on se trouv' bien,
De chercher si loin...

(Refrain)
Quand on s'promène au bord de l'eau,
Comm' tout est beau...
Quel renouveau ...
Paris au loin nous semble une prison,
On a le cœur plein de chansons.


L'odeur des fleurs Nous met tout à l'envers Et le bonheur Nous saoule pour pas cher. Chagrins et peines De la semaine, Tout est noyé dans le bleu, dans le vert ... Un seul dimanche au bord de l'eau, Aux trémolos Des p'tits oiseaux, Suffit pour que tous les jours semblent beaux Quand on s'promène au bord de l'eau. Paroles de Julien Duvivier et Louis Poterat Musique de Maurice Yvan et Jean Sautreuil

 

 

 

 

Une guinguette est, à l'origine, un cabaret populaire de banlieue parisienne officiant aussi comme restaurant et, souvent, comme lieu de bal. Ce type d'établissement se développa par la suite, un peu partout en France.

L'origine la plus probable du terme est le mot guinguet, désignant un petit vin blanc aigre et bon marché produit en Île-de-France.

 

Joinville-le-Pont

Joinville-le-Pont est une commune française, située dans le département de Val-de-Marne et la région Île-de-France.
Les habitants de Joinville-le-Pont s'appellent les Joinvillais.
A joinville le pont

paroles : roger pierre    musique : etienne lorin        (1952)

J'suis un petit gars plombier zingueur
J'fais des semaines de quarante huit heures
Et j'attends qu'les dimanches s'amènent
Pour sortir ma jolie Maimaine
Ou bien une autre ça revient au même
Mais moi j'préfère quand même Maimaine
A qui qu'un jour fougueux j'ai dit
Si qu'on allait s'promener chérie

{Refrain:}
A Joinville le Pont pon pon
Tous deux nous irons ron ron
Regarder guincher
Chez chez chez Gégène
Si l'cœur nous en dit di di
On pourra aussi si si
Se mettre à guincher ché ché
Chez Gégène

Au bord de l'eau y a les pêcheurs
Et dans la Marne y a les baigneurs
On voit des gens qui mangent des moules Au bord de l'eau y a les pêcheurs
Et dans la Marne y a les baigneurs
On voit des gens qui mangent des moules

On mange avec les doigts c'est mieux
Y a qu'les belles filles qu'on mange des yeux
Sous les tonnelles on mange des glaces
Et dans la Marne on boit la tasse

{au Refrain}

Et quand la nuit tombe à neuf heures
Y a pu d'pêcheurs, y a pu d'baigneurs
Y a pu d'belles filles sous les ramures
Y reste plus qu'des épluchures
Maimaine me dit j'ai mal aux pieds
Sur mon vélo j'dois la ramener
Mais dès lundi j'pense au samedi

 

Joinville-Le-Pont, France 

 

 

 

Une origine historique crédible

Elle nous est donnée par Charles Virmaître: « La chaussée de Mesnil-Montant était de temps immémorial fréquentée par une foule de Parisiens qui ne reculaient pas à gravir sa pente rapide pour se rendre aux guinguettes nombreuses sur sa hauteur.

 On y buvait un petit vin, produit des vignes dépendant du clos Guinguet ; c'est ce qui donna le nom de guinguettes aux endroits où on le débitait ».

 origine populaire moins crédible fait venir le nom de bal-guinguette de Pierre Guinguet, fondateur vers 1640 d'un cabaret à Ménilmontant

 


La Guinguette du Gigot Volant - Avignon 2018

 

Avignon 2018: une guinguette fantasque et rocambolesque où il n'est pas réprimé d'être soi-même, où la bienveillance est de mise et les alcools délicieux (et bios) !
On peut y déguster de délicieux oeufs d'autruche à la coque, se dandiner devant des ensembles de cuivres, se vautrer de manière nocturne sur le dancefloor, mais aussi, plus simplement, se papouiller le ventre avec nonchalance sur la terrasse , ou encore rire de la démarche subtilement grotesque d'un(e) serveur(se).

 

 

 

 

Situation géographique

 

 

Avant l'agrandissement de Paris en 1860 qui engloutit un certain nombre de petites localités voisines, un grand nombre de guinguettes se trouvent juste au-delà des barrières, pour échapper à l'octroi sur les vins. Les plus fameuses sont les guinguettes de la Courtille lieu qui se trouvait près de la barrière de Belleville. On trouve des guinguettes sur les bords de la Seine et de la Marne, et certaines jusqu'à l'entrée de Rouen. Cette situation était initialement due à la taxe qui frappait les marchandises entrant dans la ville de Paris. En s'établissant en dehors des murs de la ville, ces établissements n'y étaient pas soumis. Certaines guinguettes ne se trouvaient pas éloignées de fleuves où se pratiquait le canotage. Ce n'est que vers la fin du XVIIIe siècle que les guinguettes commencèrent à vraiment se distinguer des simples débits de boisson, en proposant leur activité de petits bals relativement bon marché. Elles étaient à cette époque surtout fréquentées l'été, le dimanche par un public familial, le lundi par les ouvriers et le jeudi par les étudiants.

Le développement du chemin de fer et la création de la gare de la Bastille avec de nombreux trains vers la banlieue Est de Paris est pour beaucoup dans le succès des guinguettes éloignées de la capitale.
Il y avait des guinguettes par centaines jusqu'à Nogent-sur-Seine, lieu où les bords de Seine ont le plus changé et également à Robinson dans le Sud de Paris et desservi par la ligne de Sceaux.

                                                Films montrant des guinguettes

Documentair

  • Nogent, Eldorado du dimanche de Marcel Carné, La Marne, une rivière de chansons, écrit et produit par Philippe Blanchis, réalisé en 2002 par Philippe Pinson, avec entre autres, Jean-Marc Thibault.

 

 

 

 

Films de fiction

  • La Belle Équipe de Julien Duvivier, 1936, avec Charles Vanel et Jean Gabin chantant sa fameuse valse Quand on s’promène au bord de l’eau
  • Casque d'or de Jacques Becker, 1952, avec Simone Signoret et Serge Reggiani
  • Un dimanche à la campagne de Bertrand Tavernier, sorti en 1984

 

 

 


Les Bals musette de l'été

 

 

Au Barcarès profitez de bals musette en plein air tout l'été à deux pas de la grande bleue et des plages de sable fin. Des moments conviviaux ouverts à toutes et tous ; pour découvrir les joies des danses populaires, valses, tangos, paso doble, tcha tcha...en famille, entre amis...ou pour le plaisir des yeux et des oreilles, tout simplement face à l'orchestre, le nez dans les étoiles…

 



28/07/2018
14 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 175 autres membres