LE PHARE DE CORDOUAN

 

A.png

 

AA.jpg

Le phare de Cordouan, l'un des phares les plus vieux de France.

 

 

Bonjour a vous toutes et tous ainsi aux les Personnes qui non pas de blog mais qui viennent sur mes articles.

Merci à vous, comme je suis passionnée de la Mer et le soleil  voici cet article qui est extraordinaire et beau à la fois.

J'ai appris en le faisant que tout est FANTASTIQUE . Je vous laisse le découvrir et sincèrement vous allez l'apprécier. Peut être un peu long mais ceci  valais la peine dit passer du temps. Je   peux vous le dire il restera un bon moment, que vous venez le voir quand vous le désirez  sans obligation d'y mettre un message à chaque fois bien sur c'est vous qui voyez alors   bonne  continuation pour la visite merci .

Amitié DANIELLE

 

AAA.jpg

 

 

 


 Une journée au Phare de Cordouan

...avec   l'association pour la sauvegarde du phare de Cordouan

 

 

Histoire du phare et de ses amélioration

En 1645, une violente tempête détruit la pyramide et le dôme ; ce dernier est rétabli en 1664, et le combustible est remplacé par du blanc de baleine. Le soubassement est renforcé entre 1661 et 1664.

En 1719, la partie supérieure de la tour est démolie. Elle est reconstruite en 1724 sur de nouveaux plans, dus au chevalier de Bitry, ingénieur en chef des fortifications de Bordeaux.

 

AAAA.jpg

Représentation du phare au XVIIIe siècle.

 

AAAAA.jpg

 

Vue du phare depuis l'entrée de l'édifice.

Le premier feu à réverbères paraboliques voit le jour en 1782, mais le phare se trouve alors en très mauvais état. Les marins déplorent par ailleurs l'insuffisance de la portée du phare, dont le feu n'est pas assez élevé. D'importants travaux de rénovation sont donc nécessaires. Ils sont menés de 1782 à 1789 par l'ingénieur Joseph Teulère qui suggère de rehausser cette tour de 30 mètres en conservant le rez-de-chaussée et les deux étages, et ceci dans le style Louis XVI dont la sobriété un peu sèche contraste avec la richesse des étages inférieurs, qui ont conservé leur décoration Renaissance.

Puis en 1790, après avoir rehaussé le phare à 60 mètres au-dessus des plus hautes mers, l'ingénieur Teulère met au point le premier feu tournant à réverbères paraboliques. Il est constitué de lampes à huile, ou becs d'Argand, et est manœuvré par une machine construite par Mulotin, horloger à Dieppe. Le combustible est un mélange de blanc de baleine, d'huile d'olive et d'huile de colza

Le premier appareil lenticulaire de Fresnel à système tournant, application de l'invention d'Augustin-Jean Fresnel, est expérimenté à Cordouan en 1823. La lampe à trois mèches concentriques, placée au « plan focal » de l'appareil, est approvisionnée à l'huile de colza au moyen d'une pompe aspirante et refoulante.

En 1948, l’électrification du phare de Cordouan est réalisée au moyen de deux groupes électrogènes autonomes — on en ajoute un troisième en 1976 — reliés à une lampe de 6 000 W en 110 volts triphasé. Le feu fixe, transformé en feu à occultations avec trois secteurs colorés, est situé à 60,30 m au-dessus des hautes mers.

 

AAAAAA.png

 

 

En 1982, lors de travaux, un chef d'entreprise qui a besoin de pouvoir contacter ses autres chantiers sur le continent fait installer le téléphone, qui demeure ensuite sur place

En 1984, une lampe de 450 W au xénon est installée, mais elle est remplacée trois ans plus tard par une lampe de 2 000 W aux halogènes.

En 2002, le phare de Cordouan est inscrit sur la liste indicative des monuments susceptibles d'être classés au patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

AAAAAAA.jpg

Les travaux de renforcement du bouclier entrepris en 2005.

 

Entre mars et novembre 2005, une cuirasse de béton armé de 70 mètres de long et de 8 mètres de haut est construite autour du flanc sud-ouest du bouclier, afin de mieux le protéger des assauts de la houle d'ouest, qui entraîne des vibrations mettant en danger la structure du phare. Les travaux, réalisés par la société Guintoli et pilotés par la subdivision du Verdon du Centre d'études techniques maritimes et fluviales (CETMEF), ont coûté environ 4,5 millions d'euros, financés par l'État (57,5 %), l'Union européenne (17,5 %), les régions Aquitaine et Poitou-Charentes, les départements de la Gironde et de la Charente-Maritime

En 2006, le phare est automatisé et informatisé. Le CETMEF procède par ailleurs à la rénovation complète des équipements de signalisation maritime, en remplaçant à la fois les groupes électrogènes, l’automate de gestion, les bâtis et moteurs de rotation, le feu et son support. L'ampoule halogène de 2 000 W est remplacée par une nouvelle ampoule halogène métallique (HM) de 250 W, conformément à la doctrine technique en la matière. L’ensemble est mis en service le 10 novembre. Une rénovation importante des toitures du socle du phare est par ailleurs effectuée en 2010 afin de garantir l'étanchéité des toits des locaux abritant les gardiens et les groupes électrogènes.

En 2011, le phare a 400 ans

 

 

L’image contient peut-être : plein air

 

 

 

 

Le SMIDDEST, appuyé par la municipalité de Royan, prévoit de nombreux événements entre mars et juillet 2011 pour célébrer ce 400e anniversaire, le point d'orgue des manifestations étant fixé au samedi 11 juin 2011, date de l'anniversaire du phare retenue par les organisateurs et correspondant au premier allumage du phare le 11 juin 1611. Dans le cadre de la célébration des 400 ans du phare est créée et enregistrée le 13 juillet 2011 dans la chapelle du phare l’œuvre polyphonique « Cordouan, Quand j’admire ravi… » du compositeur Jean-Marie Gagez, commande du ministère de l’Écologie, composée sur les paroles du sonnet de l’architecte Louis de Foix gravé dans la chapelle du phare.

En 2012, le phare est automatisé, la lumière étant gérée par « Phares et balises du Verdon ». Depuis 2013, le phare fait l'objet d'une restauration complète dont les travaux doivent s'achever en 2021.

 

AAAAAAAA.jpg

 

Phare de Cordouan

 

AAAAAAAAA.jpg

  

 

Le phare de Cordouan est une tour blanche haute de 68 mètres, en pierre blanche de Saintonge, d'un diamètre à la base de 16 mètres, placée à 7 km en mer sur le plateau de Cordouan, à égale distance des côtes de la Charente-Maritime et de la Gironde.

C'est le dixième phare le plus élevé dans le monde, et le troisième en France, après ceux de l'Île Vierge et de Gatteville.

Environ 300 pierres de taille ont été extraites des côtes charentaises voisines pour édifier le socle de la tour, et l'on peut encore observer les nombreux fronts de taille sur les rochers à Saint-Palais-sur-Mer, et notamment près de la péninsule dite du Pont du Diable.

Au moment de sa construction, le plateau rocheux de Cordouan, jadis appelé « îlot de Cordouan », s'élevait de quelques mètres au-dessus du niveau de la mer, y compris à marée haute, ce qui a rendu possible la construction de la Tour du Prince Noir, puis du phare en lui-même. Les travaux ont cependant nécessité la pose de défenses contre les flots, la mer attaquant violemment les constructions lors des plus grandes marées et des tempêtes.

Aujourd'hui, une telle construction ne pourrait pas être réalisée en bénéficiant des mêmes conditions. En effet, au fil des siècles, la plateau a subi l'érosion rapide provoquée par l'action de la mer, et il est désormais sous l'eau la plupart du temps, excepté à marée basse lors des vives eaux, ce qui en fait d'ailleurs une zone dangereuse pour la navigation maritime ou de plaisance au large de l'estuaire.

 

AAAAAAAAAA.jpg

Détail du système lenticulaire du phare.

 

La diminution du plateau rocheux explique principalement la vulnérabilité accrue de la structure et les travaux entrepris en 2005 sur le bouclier. En effet, au moment de sa construction, les vagues ne pouvaient pas atteindre l'édifice, ce qui est bien différent aujourd'hui. Les travaux sur le bouclier auront ainsi duré plus de six mois, car les quarante ouvriers ne pouvaient travailler que pendant les marées basses, soit environ quatre heures par jour

Son feu est situé à 60 mètres de hauteur. Il est produit par une lampe halogène de 250 watts : les extinctions périodiques sont programmées électroniquement, ce qui a permis de supprimer le cache et le mécanisme de rotation. Sa portée est de 22 milles marins pour le secteur blanc et de 18 pour les secteurs rouge et vert.

C'est un feu à occultations (2 et 1) en douze secondes:

  • Secteurs :
    • blanc de 14° à 126°
    • vert de 126° à 178,5°
    • blanc de 178,5° à 250°
    • blanc atténué de 250° à 267°
    • rouge atténué de 267° à 294.5°
    • rouge de 294,5° à 14° 

Description des aménagements

AAAAAAAAAAA.jpg

Détail d'un des vitraux de la chapelle du phare. 

 

 

La base de la tour : le phare a été construit sur un socle rocheux, une cuirasse entoure celui-ci pour le protéger de l'assaut des vagues. Sept marches permettent d'accéder à la porte des marées. Un escalier de dix-huit marches permet alors d'accéder à la cour intérieure et au rez-de-chaussée du phare. Datant de la construction du phare, une cave permet de recueillir l'eau de ruissellement de la tour dans deux citernes de 12 m3. Cette eau est décantée et lorsqu'elle déborde, elle est « presque potable » et alimente ensuite le circuit d'eau courante du phare.

La tour comporte six étages :

  • au rez-de-chaussée, un portail monumental donne accès au vestibule dont le sol est constitué de dalles de pierre de Barsac, d'où part un escalier de 301 marches pour accéder au sommet du phare (huit marches supplémentaires mènent à la lanterne et sont inaccessibles aux visiteurs) ;
  • au premier étage se trouve l'appartement dit « appartement du Roi », bien qu'aucun roi ne soit jamais venu y séjourner
  • Il ne fut aménagé qu'en 1664 par Colbert, le ministre de Louis XIV
  • C'est une pièce voûtée, équipée d'une vraie cheminée, pavée de marbre gris de Sainte-Anne et de marbre noir de Belgique, décorée de pilastres aux monogrammes de Louis XIV et de la reine Marie-Thérèse ;
  • au deuxième étage, la chapelle, qui est la pièce la plus majestueuse du phare
  • . Elle est surmontée d'une voûte percée de huit baies richement ornées et pavée du même marbre que l'appartement du Roi et que la salle des Girondins
  • . Les deux vitraux, réalisés au moment de la construction de la chapelle, ont été restaurés récemment
  • . Chaque année, des bénédictions nuptiales et des baptêmes y sont célébrés
  • Le premier sacrement du mariage inscrit sur le registre de Notre-Dame-de-Cordouan y a été prononcé le 22 mai 2010 par l'abbé Slaiher;

AAAAAAAAAAAA.png

Dessin en coupe du phare datant de 1911.

  • le troisième étage s'ouvre sur une grande salle lumineuse, dite « salle des Girondins », pavée de marbre gris de Sainte-Anne et de marbre noir de      Belgique
  • C'est le premier niveau issu des travaux de surélévation du phare menés par Joseph Teulère, depuis lequel on peut observer l'architecture complexe de la tour et du large escalier qui mène à la lanterne ;
  • les quatrième et cinquième étages servent de paliers ;
  • entre le cinquième et le sixième se trouve la chambre de quart, recouverte d'un parquet de chêne, qui était autrefois garnie de deux lits avec alcôves pour l'usage des gardiens ;
  • au sixième, enfin, se trouve la lanterne. Avant l'électrification en 1948, on y montait les combustibles au moyen d'une poulie, par les orifices d'environ un mètre de diamètre percés au centre de chaque étage du phare.

Le phare de Cordouan - Région Aquitaine - Le Monument Préféré des Français 

 

Présence humaine

Le phare de Cordouan est entré en service en 1611 et, depuis cette date, des générations de gardiens s'y sont succédé.

 

AAAAAAAAAAAAA.jpg

Vue du phare à marée montante.

 

 

Le phare de Cordouan a été le dernier phare français habité par des gardiens.

Effectuant des roulements parmi une équipe de trois personnes (14 jours au phare, 7 jours de repos, 7 jours au phare, 7 jours de repos), les deux gardiens présents sur le phare s'occupaient essentiellement de l'entretien, du nettoyage, et de l'accueil des visiteurs venus en bateau des côtes charentaises ou girondines. Le monument historique accueille en effet environ 15 000 visiteurs chaque année, mais seulement trente peuvent-être présents au même moment dans les parties supérieures de l'édifice.

Les gardiens résidaient dans les locaux circulaires présents dans la cuirasse du phare, qui comportent plusieurs chambres aménagées ainsi qu'une cuisine

Malgré l'automatisation totale du phare en 2006, le gardiennage s'est poursuivi sans discontinuer jusqu'à juin 2012. Après le départ définitif, le 29 juin 2012]

, des gardiens de l’État, propriétaire du site, le gardiennage est assuré par le syndicat mixte pour le développement durable de l'estuaire de la Gironde (SMIDDEST). Selon l'association pour la sauvegarde du phare de Cordouan, une présence sur le site est en effet nécessaire pour assurer l'entretien du phare et éviter les actes de vandalisme Depuis 2012, les nouveaux gardiens, toujours par deux, assurent un rôle de maintenance à longueur d'année et de guide touristique pendant la saison estivale, alternant des « phases de quinze jours en mer puis quinze jours à terre, suivies d'une semaine en mer et une semaine à terre ».

Un projet d'installation d'un gite accueillant les visiteurs pour un ou plusieurs jours dans les logements de la cuirasse est par ailleurs à l'étude.

 

Phare de Cordouan.

 

 

Le plus ancien des phares français encore en activité. Placé en mer à 7 km de la Pointe de Grave.

 

AAAAAAAAAAAAAA.jpg

 

Le phare de Cordouan en chantier rouvre ses portes ce week end

 

 

C'est le plus ancien phare de France encore en activité. Le phare de Cordouan, en Gironde, rouvre ses portes au public ce week-end. Une partie des rénovations vient de s'achever, mais tout n'est pas encore fini.

 

2011 - Les 400ans du Phare de Cordouan - ROYAN-Estuaire de la Gironde -France.wmv

 

Manifestation en l'honneur des 400ans du Phare de CORDOUAN
à ROYAN - Charente Maritime -France
Les élèves du Lycée Cordouan de Royan et les stagiaires du Carel participent à un marquage sur le sable pour les 400ans du Phare de Cordouan.

 

 

 

3184518v8HOuVQA.gif

 

 

image001ANIMATED.gif

  



07/02/2017

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 194 autres membres