LE CARNAVAL DE GRANVILLE

 

A.jpg

 

Carnaval-de-Granville-1903-Sa-Majest-Carnaval

 

Bibliographie

  • Charles de la Morandière, Histoire de Granville, Éditions FERN, 1966, 2e éd.
  • Jacques Bougeard, Jean-Louis Goëlau, Jean-Marc Santier, Granville, mémoires de carnavals (Inédits et introuvables), Eurocibles, 2003,
  • Stéphane CORBIN, Utilité sociale des associations analyse comparative Île-de-France et Basse-Normandie, Équipe LASAR, université de Caen.

 

 

C’est un événement qui va marquer l’histoire de la ville. Merci à ceux qui ont porté le dossier avec persévérance durant quelques années.

Merci également à ceux qui se sont penchés sur son histoire. Sans eux...............

A cette occasion, je vous propose une rétrospective de cette grande fête.

La plus ancienne trace écrite du carnaval de Granville date de 1796. ( extrait du registre du conseil municipal de l’époque). 

Mais il remonte à bien plus loin encore. Bref, il a toujours existé, depuis la nuit des temps. 

 

AA.jpg

 

 

 

 

Bonjour,

Je vous mets cet article sur le CANARVAL  DE GRAND VILLE

. Cette année j'ai changé vu qu'habituellement je fais toujours celui de DUNKERQUE qui est magnifique et ces traditions

. Donc comme c'est la saison je vous offre et partage celui-ci et je vous souhaite un excellent Week-End et les jours qui suivent.

  Merci de votre visite.

Amitiés DANIELLE

 

masque

 

AAA.jpg

 

Carnaval de Granville 2017 : les mesures de sécurité

 

Jusqu'à 90 000 personnes sont attendues à Granville pour le Carnaval avec deux journées importantes : le dimanche de la Grande Cavalcade et le mardi de la Bataille de confettis

. Suite aux attentats de Nice du 14 juillet, de nouvelles règles ont été établies et de nouveaux moyens sont déployés.

 

Le carnaval de Granville

 

 

Le Carnaval de Granville a fait son entrée au patrimoine immatériel de l'Unesco fin novembre. Retour avec Yvan Guiton, l'un des anciens président du comité d'organisation, sur le dossier.

Yvan Guiton, ancien président du comité d'organisation du Carnaval de Granville "L’idée d’inscrire le carnaval au patrimoine immatériel de l’Unesco est partie, il y a sept ans, d’un simple concours de circonstances, en discutant entre carnavaliers

. Il y avait l’envie de montrer et de faire connaître l’événement et de situer Granville sur une carte du monde de la culture et du patrimoine de l’humanité.

 

AAAA.jpg

 

"Pas de moment de doute"

Nous avons dû convaincre énormément de gens qui ne connaissaient rien à cette manifestation, leur montrer combien carnaval était particulier, avec un ressort social, culturel associé à une joie, partagée ensemble durant cinq jours, hors du temps, depuis plus de 100 ans

. Persuadés et enthousiastes, nous n’avons pas connu de moment de doute

. Pour nous, l’Unesco ne pouvait qu’acter combien cette reconnaissance était méritée.

La constitution du dossier peut être comparée à une course d’obstacles. Rapidement, les personnes qu’on avait convaincues sont devenues nos meilleurs avocats. Des non-carnavaliers ont porté notre cause.

À l’heure où on sent une montée des intolérances et de l’individualisme, nos traditions populaires, notre façon de vivre ensemble, avec respect et écoute, en acceptant l’autre dans ce qu’il est, méritaient d’être reconnues dans le monde entier

. Toutefois, cette entrée à l’Unesco ne veut pas dire mise sous cloche, surtout pas

. Le carnaval est un patrimoine vivant qui évolue avec les gens."

Du 24 au 28 février 2017, 143e Carnaval de Granville.

 

AAAAA.jpg 

 

 

 mer en vue

 

Le carnaval de Granville est un carnaval qui se déroule chaque année, durant les cinq jours précédant Mardi gras, à Granville (France)

. Il est l'un des plus importants et renommés de l’Ouest de la France : lors de sa 137e édition, en 2011, il a accueilli environ 130 000 visiteurs.

 

AAAAAA.jpg

 

Historique

L'histoire du carnaval est liée à l'histoire maritime de la ville de Granville

. À l'époque où la pêche à la morue était l'activité principale du port, les départs des Terre-neuvas avaient lieu aux alentours de Mardi gras. Le carnaval était leur dernière fête à terre avant de prendre la mer

. Il est aujourd'hui l’un des trois grands carnavals ayant subsisté, chacun avec leurs spécificités et leurs coutumes, dans des villes portuaires françaises.

La première édition du carnaval - avec comité d'organisation - a lieu le 7 février 1875

. La carnaval s'inscrit alors dans la tradition des fêtes de bienfaisance : parmi les chars composant la cavalcade, un char de la charité récolte des fonds pour l'aide aux plus pauvres

. Cette tradition a été reprise en 2003, et depuis le dernier char de la parade récolte des fonds pour une association granvillaise.

Un projet de dossier d'inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO est déposé en 2013 par les organisateurs du festival. En juin 2014, le Ministère de la Culture confirme que le carnaval de Granville sera le candidat officiel de la France au patrimoine immatériel de l'Unesco, en 2015

. La Carnaval de Granville figure également dans l'Inventaire du patrimoine culturel immatériel français.

 

Carnaval de Granville 2016 

 

Déroulement

Pendant près de six mois, à partir de septembre, la quarantaine de chars et la dizaine de modules constitutifs des cavalcades du Carnaval sont préparés dans un grand atelier ainsi que dans divers ateliers, situés en périphérie de l’agglomération et mis en permanence à la disposition des carnavaliers par la municipalité.

AAAAAAA.jpg

Crémation du « roi carnaval ».

 

Le carnaval se déroule à partir du vendredi soir les jours précédant le Mardi-gras. Durant ces cinq jours, la communauté carnavalière prend possession de l’ensemble du territoire urbain.

  • Vendredi : concert d'ouverture du carnaval.
  • Samedi : bal des enfants, les enfants s'amusent en défilant dans les rues de Granville en compagnie de groupes musicaux et du char du « roi carnaval ».
  • Dimanche : cavalcade dans les rues de la ville, associant des chars et des groupes musicaux (fanfares, etc.). En 2012, 38 chars, 2 100 carnavaliers et      13 troupes musicales ont défilé.
  • Lundi : « bal à papa » (bal des carnavaliers), toutes les personnes ayant contribué à l'organisation et au défilé des chars de carnaval se retrouvent pour faire la fête.
  • Mardi : cavalcade dans les rues puis parodie de jugement du « roi carnaval ». Le roi carnaval est ensuite brûlé dans le bassin à flot du port. En fin d'après-midi, une grande bataille de confettis se déroule sur le Cours Jonville (place principale de la ville). Le soir, des « intrigues » ont traditionnellement lieu dans les rues, les bars et les restaurants.

Carnaval de Granville 

 

Intrigues

Les « intrigues » sont une des spécificités du carnaval de Granville

. Elles se déroulent toujours le mardi soir, à la fin du carnaval, entre Granvillais. Seuls ou en groupes, les intrigants, entièrement déguisés afin de ne pas être reconnus, se déplacent alors dans les bars, les restaurants ou chez l'habitant à la rencontre de certaines personnes, afin de distiller à leurs sujets plaisanteries et rumeurs, avérées ou non

. Il s'agit parfois de règlement de comptes qui permettent d'exprimer en public, en toute impunité, les ressentiments accumulés pendant l'année vis-à-vis d'une connaissance ou d'une personnalité de la vie publique granvillaise.

Carnaval de Granville : Char des pauvres 2016 

Notes et références

  1. ↑ Chiffre donné sur le site officiel du Carnaval 
  2. ↑ « Granville, un carnaval en quête de reconnaissance ! », Patrimoine normand,‎ 2010
  3. ↑ « Carnaval de Granville : Souvenirs souvenirs - France 3 Basse-Normandie », France 3 Basse-Normandie,‎ 2 mars 2014
  4. ↑ « Le carnaval de Granville à l’Unesco : le dossier sera déposé en 2013 » , Ouest-France,‎ 16 février 2012 (consulté le 16 février 2012)
  5. ↑ « Carnaval de  Granville. Officiellement en lice au patrimoine de l'Unesco » 

Voir aussi

AAAAAAAA.jpg

 

ça va super !

 

AAAAAAAAA.jpg

 

carnaval de Granville 2016 de nuit 

 

14 juillet

 

AAAAAAAAAA.jpg

Carnaval de Granville : ambiance au balcon de la mairie

 

Les 42 chars défilent devant la mairie vivement salué par les élus granvillais, à l'occasion de la grande cavalcade du carnaval, ce dimanche 7 février.

Il y a de l'ambiance au balcon de la mairie. La première magistrats de Granville, Dominique Baudry,  était accompagnée d'une bonne partie de ses adjoints : Gilles Ménard, aux finances, Mireille Deniau, à la culture, Pierre-Jean Blanchet, à l'urbanisme, Florence Lequin, à la communication, ou encore Jean-Marie Wojylac, au social. C'est dans une ambiance bon enfant que les carnavaliers ont salué les élus. Certains avaient même redoublé d'imagination pour envoyer quelques confettis

 

Carnaval de Granville : l'élu Didier Leguelinel joue à l'équilibriste

Parmi les carnavaliers qui redoublent d'ingéniosité

pour se mettre à hauteur du balcon de la mairie,

ce dimanche 7 février à Granville, la prestation de l'élu d'opposition

Didier Leguelinel est à souligner !

 

 

 



25/02/2017
27 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 191 autres membres