ISLANDE - bienvenue-chez-daniella.blog4ever.com

bienvenue-chez-daniella.blog4ever.com

bienvenue-chez-daniella.blog4ever.com

ISLANDE

1.jpg

 

 

Bonjour à vous toutes et tous

A la découverte  de l'Islande. Cet article restera comme d'habitude un peu plus longtemps pour que vous puissiez découvrir les vidéos et ce qui est écrit.

Je vous souhaite un excellent Jeudi  et fin de semaine et prenez soins de vous. 

Amitiés Danielle

 

2.jpg 

 

Histoire

 

L'histoire de l'Islande est récente par rapport à celle du reste de l'Europe. Du fait de son éloignement, ce pays n'a pas subi la guerre, mais certains événements extérieurs, tels que la réforme protestante imposée par le Danemark ou la peste noire, ont eu des conséquences importantes pour les Islandais.

L'histoire du pays a aussi été marquée par nombre de catastrophes naturelles et par sa lutte pour l'indépendance, obtenue le 17 juin 1944.

L'île ne fut découverte par les Vikings qu'au IXe siècle, bien qu'elle ait été vraisemblablement connue avant cette date.

À partir de 874, elle commence à se peupler, principalement de colons norvégiens fuyant les conflits de leur pays

En 930, de nombreux chefs, jusqu'alors maîtres de leur seul clan, décident de créer une assemblée, l'Althing, le plus vieux parlement du monde.

S'ensuit une période d'indépendance entre les Xe et XIIIe siècles, connue surtout grâce aux sagas. À cette période intervient aussi l'évangélisation des Islandais qui abandonnent le paganisme nordique au profit du christianisme sous la pression du roi norvégien. Cependant, des conflits internes finissent par affaiblir le pays qui devient en 1262 une colonie du Royaume de Norvège. Avec la fin de l'Union de Kalmar en 1536, il passe sous domination du Danemark qui s'empare bientôt du commerce local et impose la réforme protestante. L'Islande glisse peu à peu vers la pauvreté, mais réussit à développer sa culture spécifique. Le XVIIIe siècle est particulièrement marqué par cette pauvreté, qu'aggravent encore plusieurs catastrophes naturelles. Ainsi se confirme le déclin de la population islandaise, d'autant que plusieurs tentatives de développement économique avortent les unes après les autres.

Il faut attendre le milieu du XIXe siècle pour voir l'avènement d'un véritable renouveau, d'abord marqué par la lutte pour l'indépendance qu'inspirent les révolutions continentales, celle de la révolution de Juillet en France par exemple. À la suite de ce mouvement, l'Althing est restauré et l'île reçoit un statut lui garantissant une plus grande autonomie.

L'île devient officiellement indépendante le 1er décembre 1918 bien que conservant le même roi que le Danemark. Le processus d'indépendance s'achève à la fin de la Seconde Guerre mondiale par la fondation de la république en 1944. Le XXe siècle voit le pays se développer rapidement, grâce surtout à la pêche, d'ailleurs source de plusieurs conflits, dont la guerre de la morue (cod war). En 2008, il compte parmi les plus avancés au monde, mais la crise financière de 2008 affecte considérablement son économie et en bouleverse le paysage politique.

 

LES VIKINGS DU GROENLAND

 

Islande, 982. Banni pour meurtre, le viking Erik Le Rouge prend le large en direction de l’Ouest. Il s’est mis en tête de localiser quelques mystérieux territoires inexplorés, aperçus des dizaines d’années plus tôt par des marins égarés en haute mer.. 

 

Localisation

3.jpg

Carte de l'Islande.

L'Islande est un État insulaire à la limite entre l'Océan Atlantique et l'Océan Arctique. Ses plus proches voisins sont : le Groenland, situé à 287 km au nord-ouest, et les îles Féroé, à 420 km au sud-est. D'une superficie de 103 000 km2, le pays est entouré d'une zone économique exclusive de 758 000 km2. L'Islande est bordée par la mer d'Irminger au sud-ouest, le détroit de Danemark à l'ouest, la mer du Groenland au nord et la mer de Norvège à l'est.

L'île principale est située à quelques kilomètres au sud du cercle arctique. L'île de Grímsey se situe sur le cercle arctique, et l'îlot inhabité de Kolbeisey constitue le point le plus septentrional de l'Islande.

En tant qu'État insulaire, l'Islande n'a pas de frontière terrestre, mais possède deux frontières maritimes : l'une avec la Norvège (plus précisément avec l'île Jan Mayen), l'autre avec le Danemark (constituée de deux tronçons, l'un avec le Groenland, l'autre avec les îles Féroé).

 

ISLANDE 

Climat

Article détaillé : Climat de l'Islande.

L'Islande possède un climat de toundra soumis aux vents froids polaires. Grâce au Gulf Stream, ses côtes sud et ouest bénéficient d'une température bien plus clémente en hiver que New York. Les températures ne s'éloignent jamais beaucoup de 0 °C (5 °C en moyenne annuelle à Reykjavik, 3,8 °C à Akureyri). Les précipitations varient du nord au sud. Akureyri, au nord, a un total inférieur à 500 mm, alors qu'au sud certaines stations météorologiques atteintes de plein fouet par les tempêtes océaniques ont un total pluviométrique annuel qui peut dépasser 2 000 mm.

Un proverbe islandais illustrant la variabilité du temps dit : « Si le temps ne te plaît pas, attends juste cinq minutes. »

                                            

  

Relevé    météorologique de Reykjavik - altitude : 61 m (période 1961-1990)

  
  

Mois

  
  

jan.

  
  

fév.

  
  

mars

  
  

avril

  
  

mai

  
  

juin

  
  

jui.

  
  

août

  
  

sep.

  
  

oct.

  
  

nov.

  
  

déc.

  
  

année

  

Température minimale moyenne (°C)

−3

−2,1

−2

0,4

3,6

6,7

8,3

7,9

5

2,2

−1,3

−2,8

1,9

Température moyenne (°C)

−0,5

0,4

0,5

2,9

6,3

9

10,6

10,3

7,4

4,4

1,1

−0,2

4,4

Température maximale moyenne (°C)

1,9

2,8

3,2

5,7

9,4

11,7

13,3

13

10,1

6,8

3,4

2,2

7

Précipitations (mm)

75,6

71,8

81,8

58,3

43,8

50

51,8

61,8

66,5

85,6

72,5

78,7

798,2

 

Source : Le climat à Reykjavik (en °C et mm, moyennes mensuelles,nbre jours pluie)
L'île est presque totalement située au sud du cercle arctique et connaît donc une alternance jour/nuit toute l'année, même si la durée de clarté du jour est très courte en hiver, et les nuits sont très courtes en été. Seule la petite île de Grímsey, qui constitue le lieu habité le plus septentrional d'Islande, est traversée par le cercle polaire arctique.

 

4.jpg

Transports

5.jpg

 

La route 1, ou route circulaire (Hringvegur), principale voie qui fait le tour de l'île, n'a cependant rien par endroits d'une autoroute.

Le principal mode de transport en Islande est la route. En 2012, le réseau comptait 12 898 km de routes, dont 5 252 km de routes revêtues. Les principaux liens par ferry se font entre les Îles Vestmann et le port de Landeyjahöfn (parfois Þorlákshöfn lors des intempéries), entre Stykkishólmur et Brjánslækur (en passant par l'île de Flatey), et entre Akureyri et l'île de Grímsey (en passant par l'île de Hrísey et le port de Dalvík). Le pays n'a pas de voies ferrées.

La route 1 est la route principale qui fait le tour de l'île et relie la plupart des zones habitables. Seules quelques routes, dont les pistes de Sprengisandur et de Kjölur, traversent l'intérieur du pays, inhabité. Ces routes sont réservées à des véhicules 4×4, du fait de nombreux franchissements de gués. L'hiver, la plupart des routes secondaires sont difficilement praticables, et les pistes sont même souvent fermées à la circulation. La gestion des routes est assurée par l'administration islandaise des routes, en islandais Vegagerðin.

En Islande, les lignes de bus sont très utilisées, avec pour les touristes des systèmes de forfaits estivaux. L’auto-stop est également un moyen de déplacement fréquemment pratiqué sur les voies touristiques malgré un trafic souvent faible sur les axes les plus isolés.

Quelques ferries assurent des liaisons régulières pour desservir les petites îles habitées ou pour traverser certains fjords. Un ferry pour véhicules assure également la liaison avec le Danemark, via les îles Feroé, depuis le port de Seydisfjordur situé à l'est de l'île.

L'aéroport de Keflavík, situé à 50 km de la capitale, est le grand aéroport international d'Islande. Il sert de hub pour les compagnies Icelandair (qui assure toute l'année des liaisons directes à partir de la France, et de l'été jusqu'à l'automne à partir de la Belgique et du Canada) et WOW air (qui propose des vols au départ de la France). Des liaisons internationales régionales sont proposées entre l'aéroport de Reykjavik et le Groenland et les îles Féroé. Périodiquement, il y a eu des vols au départ des aéroports d'Akureyri ou d'Egilsstadir à destinations européennes. Quelques compagnies locales, comme Air Iceland Connect ou Eagle Air Iceland, basées à l'aéroport de Reykjavik, assurent les vols intérieurs et des vols régionaux. L'Islande compte en tout 98 aérodromes, certains de taille très modeste.

 

 

Islande 2012 : REYKJAVIK

La capitale de l'Islande possède plus d'atouts touristiques qu'on le croirait, de vieux quartiers de jolies maisons colorées, une ville dynamique surtout sur le plan culturel, une ambiance décontractée, c'est sûr, Reykjavik n'est pas la capitale la plus stressante d'Europe !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6.jpg 

 

Port d'Akureyri

7.jpg

 

Langue germanique parlée en Islande, l'islandais a pour racine historique le vieux norrois, qui était parlé depuis le Moyen Âge dans les pays scandinaves. L'isolement de l'Islande et son importante culture de l'écrit ont permis une conservation exceptionnelle de la langue originelle notamment dans sa version écrite mais également sous sa version orale.

L'anglais (85 % des Islandais peuvent s'exprimer en anglais) et le danois (compris et parlé par 75 % des Islandais) sont aussi largement parlés et compris, ce qui permet l'intercompréhension scandinave avec les autres langues nordiques. Le féroïen est très proche à l'écrit de l'Islandais, toutefois la prononciation est relativement différente. Le français et l'allemand sont aussi enseignés dans des collèges et à la fin de l'enseignement secondaire.

La Constitution ne mentionne pas de langue officielle, ou d'autres caractéristiques identifiant la nation islandaise. L'islandais devient la langue officielle le 7 juin 2011 par simple loi. Les langues anglaise et danoise sont aussi souvent utilisées dans l'administration.

Religion

Article détaillé : Religion en Islande.

En Islande, il n'existe pas de séparation entre l'Église et l'État. Nommée dans la Constitution, l'Église d'Islande, ou Église évangélique-luthérienne d'Islande, est l'Église nationale. L'État recense l'affiliation religieuse de tous les citoyens islandais. En 2014, les Islandais étaient divisés entre les différents groupes religieux suivants :

  • 75,1 % sont membres de l'Église d'Islande ;
  • 6,4 % sont membres d'organisations religieuses non reconnues (ou non indiquées par les personnes interrogées) ;
  • 5,3 % ne sont membres d'aucun groupe religieux ;
  • 4,8 % sont membres des Églises libres de Reykjavik et d'Hafnarfjörður ;
  • 3,5 % sont membres de l'Église catholique romaine ;
  • 0,7 % sont membres de la religion islandaise païenne (Ásatrúarfélagið) ;
  • 0,6 % sont membres de l'église pentecôtiste islandaise ;
  • le reste (3,6 %) se divise entre d'autres dénominations ou églises chrétiennes et moins de 1 % de la population est de confession non chrétienne      (0,2 % de musulmans)

Le 3 mai 1973, Sveinbjörn Beinteinsson, agriculteur, poète, chanteur et chef spirituel païen islandais, réussit à faire reconnaître la religion islandaise païenne, l’Islenska Asatruarfelagid (Ásatrúarfélagið) par le gouvernement islandais comme religion officielle d'État pouvant marier et baptiser les citoyens islandais qui le souhaitent.

Sécurité et criminalité

Le taux d'homicide en Islande est le plus bas de l'OCDE. En 2003, 2006 et 2008 aucun homicide n'est recensé sur l'île. Le taux d'agression est également plus bas que dans le reste des pays de l'OCDE. En 2013, la police tue un habitant pour la première fois. Il s'agissait d'un forcené, enfermé dans son appartement et tirant des coups de feu. Selon l'ambassade américaine à Reykjavik : « La criminalité est, en comparaison, plus faible que dans beaucoup de pays développés. C'est en partie dû à un niveau de vie élevé, une population réduite, et des forces de l'ordre diplômées et bien formées ».

Système éducatif

Article détaillé : Système éducatif islandais.

Lors de la publication du rapport PISA-2012 de l'OCDE, le système éducatif islandais est mal classé. Il se trouve dans les pays les plus faibles en lecture et en sciences, et dans les pays moyens pour les mathématiques. L'Islande a ainsi perdu 12 places par rapport au précédent rapport PISA. De façon générale, les pays nordiques ont tendance à perdre des places au profit des pays d'Asie du Sud-Est.

Système de soins

Il existe un système de soins de santé universel en Islande qui est administré par le ministère des affaires sociales et qui est financé à 85 % par les impôts et à 15 % par les frais de service. Il n’existe pas d’hôpitaux privés ni d’assurances privées.

Le gouvernement consacre une importante partie de son budget aux soins de santé qui est l’un des plus performants au monde, classé 15e par l’Organisation mondiale de la santé.

En 2009, l'Islande avait 3,7 médecins pour 1 000 habitants alors qu’en moyenne il y en a 3,1 dans les pays de l'OCDE, et 15,3 infirmiers pour 1 000 habitants contre une moyenne de 8,4 dans les pays de l’OCDE.

La proportion de la population qui fume est inférieure à la moyenne de l'OCDE et l'espérance de vie moyenne est de 81,8 ans ce qui correspond à la 4e plus élevée dans le monde.

D'autre part, l'Islande est le pays le moins pollué du monde grâce à une forte utilisation de l'énergie géothermique, une faible densité de population, et un niveau élevé de prise de conscience environnementale des citoyens

Selon une évaluation de l'OCDE, la quantité de matière toxique mesurée dans l'atmosphère est beaucoup plus faible que n'importe quel autre pays industrialisé.

Culture

8.jpg

Une maison islandaise.

 

Article détaillé : Culture de l'Islande.

La culture de l'Islande est un mélange entre les traditions ancestrales issues de l'ère viking et les coutumes modernes.

Les traditions s'expriment par la conservation de certaines croyances, comme la présence d'elfes invisibles, mais aussi par la célébrité des sagas qui y ont été imaginées et mises par écrit à l'époque médiévale : certaines, comme la saga de Hrafnkell, sont toujours lues et appréciées aujourd'hui. Plus de la moitié des Islandais affirment croire à la présente d'elfes ; fin août 2016, une entreprise est même contrainte de déterrer un rocher qui, selon certains Islandais, abriterait des elfes.

L'Islande connaît également une américanisation qui imprègne le pays : séries en anglais sous-titrées en islandais, diffusion à la télévision du football américain ou encore omniprésence de Coca-Cola par exemple. L'alimentation venant de l'étranger, par exemple les céréales, est rarement totalement traduite, pour des raisons de rentabilité.

Parmi les Islandais célèbres, on compte la chanteuse de pop Björk, les groupes Sigur Rós, GusGus, The Sugarcubes, Sólstafir, Falkenbach, Múm, on peut constater que la majorité de ces groupes connus au-delà de la frontière islandaise sont orientés principalement sur l'electro, l'electropop et le post-rock ou le metal avant-gardiste et le viking metal. En littérature, le romancier Þór Vilhjálmsson est très connu, et Guðbergur Bergsson Halldór Laxness reçut le prix Nobel de littérature en 1955. Pour le roman policier, Arnaldur Indriðason, est traduit et apprécié dans la plupart des langues occidentales. En sport, on peut compter le joueur de football de Molde, Eidur Smári Guðjohnsen.

Fêtes et jours fériés

9.jpg

Défilé lors de la fête nationale le 17 juin.

 

Fêtes et jours   fériés

Date

Nom français

Nom local

Remarques

1er janvier

Jour de l'an

Nýársdagur

Fête internationale civile

Jeudi saint

Skírdagur

Calendrier pascal chrétien

Vendredi saint

Föstudagurinn langi

Calendrier pascal chrétien

Lundi de Pâques

Annar í páskum

Calendrier pascal chrétien

3e jeudi   d'avril

Fête de l'Été

Sumardagurinn fyrsti

Fête traditionnelle pour la fin de l'hiver

1er mai

Fête du Travail

Verkalýðsdagurinn

Fête internationale civile

17 juin

Fête   nationale

Lýðveldisdagurinn

Indépendance de 1944

Jeudi de l'Ascension

Uppstigningardagur

Calendrier pascal catholique

Lundi de Pentecôte

Annar í hvítasunnu

Calendrier pascal catholique

1er lundi   d'août

Fête des commerçants

Verslunarmannahelgi

Fête traditionnelle

24 décembre

Veillée de Noël

Aðfangadagur jóla

L'après-midi seulement.

25 décembre

Jour de Noël

Jóladagur

Fête chrétienne

26 décembre

Lendemain de Noël

Annar í jólum

31 décembre

Veillée du Nouvel an

Gamlársdagur

L'après-midi seulement.

 

Les dimanches (incluant la fête de Pâques et Pentecôte) sont également tous chômés. Le Jour de l’Indépendance n’est pas un jour férié, mais de nombreux Islandais, notamment à l’étranger, commémorent l’indépendance de l’Islande (1er décembre 1918). La fête nationale, le 17 juin, commémore la fondation de la république et a été choisi en fonction de la date de naissance de Jón Sigurðsson, artisan de l’indépendance.

Littérature

10.jpg

Article détaillé : Littérature islandaise.

 

Un extrait de la Saga de Njáll le Brûlé.

La littérature islandaise médiévale se compose des sagas, des eddas et de la poésie scaldique. Contes épiques écrits en prose, les sagas sont écrits en vieil islandais par des auteurs anonymes des xiie et xiiie siècle. Les plus connues sont les Sagas du Vinland, composé de la Saga d'Eiríkr le Rouge et de la saga des Groenlandais qui racontent la découverte du Groenland et du Vinland, la Saga de Njáll le Brûlé, ou encore la saga de Hrafnkell qui relate les faits marquants des premiers colonisateurs de l'Islande et de leurs descendants au Xe siècle.

L'écrivain Snorri Sturluson a rédigé au Moyen Âge plusieurs ouvrages dont l'Edda de Snorri, exposant poèmes et récits de mythologie scandinave. Il existe une autre edda, l'Edda poétique, qui rassemble des poèmes mythologiques de l'ère pré-chrétienne.

Une traduction de la Bible a été publiée au XVIe siècle. La littérature entre le XVe et le XIXe siècle comprend des poèmes sacrés, comme les Psaumes de la Passion d'Hallgrímur Pétursson, un des plus célèbres poètes d'Islande, mais aussi des Rímur, qui sont des poèmes épiques. L'auteur islandais contemporain le plus connu est sans doute Halldór Laxness, qui a reçu le prix Nobel de littérature en 1955 ; il y a aussi les romanciers Thor Vilhjálmsson et Guðbergur Bergsson. La littérature policière islandaise a quelques auteurs phares, Arnaldur Indriðason est traduit dans la plupart des langues occidentales, Yrsa Sigurðardóttir est traduite dans de nombreuses langues. Décrite dans le poème Ofsjónir d'Eggert Olafsen, la Dame de Montagnes est l'incarnation féminine de l'Islande.

Art

Article détaillé : Art islandais.

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

 

11.jpg

Une maison traditionnelle islandaise.

 

La peinture contemporaine islandaise trouve ses origines dans les travaux de Þórarinn Þorláksson qui a principalement peint les paysages de l'île. D'autres artistes ont suivi les traces de Þórarinn Þorláksson, comme Jóhannes Kjarval et Júlíana Sveinsdóttir.

L'architecture islandaise a des influences scandinaves.

 

 

 

Plongez en Islande, dans l'eau la plus claire du monde

Le web : L'ADN est le média de l'innovation. Tous les jours le meilleur des cultures numériques, des technologies, du business et des tendances La revue : Chaque trimestre, L’ADN décrypte la culture numérique, les nouveaux usages, les technologies et les business les plus inspirants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12.jpg 

Musique

Björk, de son nom complet Björk Guðmundsdóttir (/ˈpjœr̥k ˈkvʏðmʏntsˌtoʊhtɪr/), est une musicienne, chanteuse, compositrice et actrice islandaise, née le 21 novembre 1965 à Reykjavik.

Il est difficile de la faire entrer dans une catégorie musicale précise : électro-pop, pop underground, pop expérimentale, trip hop ou indépendant sont autant de qualificatifs qui peuvent lui être attribués. Elle-même considère son style profondément ancré dans la pop, même si elle a su en repousser les limites et y intégrer de nombreuses influences, dont le punk de ses débuts ou encore le jazz

Bjork - All Is Full Of Love

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13.jpg

La chanteuse Björk.

 

14.jpg

Le groupe Sigur Rós.

 

Article détaillé : Musique islandaise.

La musique islandaise est associée à la musique nordique. La musique traditionnelle est très religieuse. Hallgrímur Pétursson a écrit de nombreux hymnes protestants pendant le XVIIe siècle.

Les rímur occupent également une place importante dans le patrimoine culturel islandais. Les rímur sont des contes épiques, la plupart du temps a cappella, qui trouvent leur origine dans la poésie scaldique. Le poète le plus connu est Sigurður Breiðfjörð (1798-1846).

Jón Leifs (1899-1968) était un pianiste, chef d'orchestre et compositeur fortement inspiré du folklore islandais. Ses poèmes symphoniques Geysir (1961), Hekla (1964) et Dettifoss (1964) restituent les caractéristiques de ces éléments naturels.

Il existe en Islande de nombreux groupes pop-rock, comme Bang Gang, The Sugarcubes et Amiina, ou encore les chanteurs Bubbi Morthens, Megas et Björgvin Halldórsson. La scène indépendante est également importante avec Múm ou Sigur Rós. Beaucoup d'artistes et de groupes islandais sont connus mondialement comme Björk, Ágústa Eva Erlendsdóttir, Sigur Rós et Emilíana Torrini, mais encore GusGus, Quarashi, Mínus, Asgeir, Samaris (en), Múm et Of Monsters and Men. Il y aussi des groupes de heavy metal ou de viking metal comme Sólstafir ou Skálmöld. L'égérie gay et DJ populaire Paul Oscar est connu dans le domaine de la dance Le principal festival musical est l'Iceland Airwaves, qui se tient chaque année à Reykjavik, et qui réunit aussi bien des groupes islandais que des groupes étrangers.

 

Sigur Ros - Olsen Olsen -

 

Quand Sigur Ros joue, les volcans islandais font silence".

Sigur Rós (prononciation : /'sɪːɣʏr rouːs/) est un groupe de rock d'avant-garde islandais, originaire de Reykjavik.

Leur style éthéré se nourrit de musique classique et minimaliste mais aussi de rock progressif. Le fausset de Jónsi et le jeu à l'archet sont deux des spécificités du groupe. Formé en 1994, le groupe est surtout connu pour le style vocal en falsetto de Jón Þór « Jónsi » Birgisson. Le principal festival musical est l'Iceland Airwaves, qui se tient chaque année à Reykjavik, et qui réunit aussi bien des groupes islandais que des groupes étrangers.

Médias

Article détaillé : Médias en Islande.

Les chaînes de télévision les plus importantes en Islande sont la chaîne d'État RÚV (encore souvent désignée sous son ancien nom, Sjónvarpið) et les chaînes privées Stöð 2 et Skjár einn. Les stations de radio les plus importantes sont Rás 1, Rás 2 et Bylgjan. Les journaux quotidiens sont Morgunblaðið, Fréttablaðið et 24 stundir. Internet est aussi très présent en Islande et la plupart des Islandais ont un blog. Les sites internet les plus importants sont Vísir.is et Mbl.is.

C'est en Islande que le programme pour enfants LazyTown (islandais : Latibær) est fabriqué. Il a été créé par Magnús Scheving. Ce programme est devenu très populaire. Il est diffusé dans 98 pays, dont les États-Unis ou le Royaume-Uni. Les studios Lazytown se trouvent à Garðabær.

Cuisine

Article détaillé : Cuisine islandaise.

La cuisine islandaise est à base de poisson pêché au large de l'île, d'agneau et de produits laitiers.

Le skyr est un aliment emblématique de la cuisine islandaise. Il s'agit d'un produit laitier dont la texture est similaire à celle du yaourt, bien qu'il s'agisse d'un fromage frais. Le skyr est pauvre en matières grasses et riche en protéines. Parmi les autres plats traditionnels, on compte aussi le Þorramatur, une sélection d’aliments traditionnels islandais comme les fruits de mer et les abats ainsi que le hákarl, préparation à base de requin du Groenland

La restauration rapide islandaise est réputée pour la pylsa, une sorte de hot-dog, pouvant être agrémenté de ketchup, de moutarde, de rémoulade, d'oignons crus ou d'oignons frits

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les boissons : 

L’eau des glaciers, plusieurs fois millénaire, constitue l’ordinaire des repas islandais, ponctués de bières blondes plutôt légères mais que l’on boit par demi-litre et qu’il s’agit de ne pas confondre avec la jólaöl,bière de Noël à base de malt et de soda orange.

Les produits laitiers : 

 

Le skyr est un dessert traditionnel à base de fromage frais battu avec du lait agrémenté de coulis de fruits ou de sucre, et le súrmjólk est un yaourt liquide largement utilisé avec les céréales au petit déjeuner. J’ai beaucoup aimé le skyr que j’ai trouvé à l’hôtel au buffet du petit déjeuner. Cela a une consistance de fromage blanc mais plus crémeuse, plus dense.

Les pains : 

 

D’autres préparations boulangères existent aux côtés du rúgbrauð déjà évoqué, comme le maltbrauð (pain au malt) et le flatkökur, crêpe épaisse de seigle cuite sur la c

Les poissons : 

Les poissons de mer comme le ýsa (églefin), le þorskur (morue) et le steinbítur (loup de l’Atlantique) se préparent en filets roulés dans la chapelure et cuits à la poêle. D’autres comme le síld (hareng) sont préparés en marinade et se mangent sur des tartines de rúgbrauð, dont la saveur rappelle celle du pain d’épices. C’est super bon. Ces poissons se préparent également sous forme de harðfískur, filets séchés qu’on prendra volontiers comme aliment énergétique lors d’une marche longue et difficile. Le lax (saumon), le silungur (truite) ou encore le bleikja (omble chevalier) se mangent volontiers cuits sur la braise, préparés en papillotes. On trouve pour ces poissons des préparations plus élaborées comme le gravlax, filets de saumon marinés dans l’aneth et servis avec une sauce à base de moutarde (trop bon) et  le taðreyktur silungur, filets de truite fumés à la crotte de mouton,…

endre (cliquez pour la recette, en islandais mais google translate is your friend).

 

15.jpg

 

Échecs

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

Les échecs sont très populaires en Islande. C'est ainsi à Reykjavik qu'a été organisé le championnat du monde de 1972 entre Bobby Fischer et Boris Spassk. L'Islande compte neuf grands maîtres internationaux, dont le premier fut Friðrik Ólafsson.

Sport

Article détaillé : Sport en Islande.

 

16.jpg

Le footballeur Eidur Smári Guðjohnsen.

 

17.jpg

L'équipe nationale islandaise de handball fêtant sa médaille d'argent obtenue aux JO de Pékin 2008.

Le sport occupe une place importante dans la culture islandaise. Le principal sport traditionnel en Islande est la Glíma, une forme de lutte dont les origines remontent au Moyen Âge.

Le handball est souvent considéré comme étant le sport national et l'équipe d'Islande fait partie des toutes meilleures équipes mondiales et a décroché la médaille d'argent aux Jeux olympiques de 2008.

Au football, l'équipe nationale féminine est classée 18e mondiale par la FIFA. Quant à l'équipe masculine de football, elle s'est qualifiée pour l'Euro 2016 en arrivant 2e de son groupe, après la République tchèque. Non contente de se qualifier pour la première fois pour une compétition majeure, l'Islande accède d'emblée aux quarts de finale de l'Euro 2016. Toutefois, elle a failli y parvenir lors des éliminatoires de l'Euro 2000 en faisant trembler notamment la France

. Elle frôla également d'un point la place de barragiste derrière l'Écosse lors des éliminatoires de l'Euro suivant (Euro 2004). Elle disputa en novembre 2013 les barrages de la zone Europe contre la Croatie pour les qualifications de la Coupe du monde de football de 2014 mais perdit au match retour et ne devint pas la plus petite nation ayant participé à une phase finale de coupe du monde. De plus, elle possède en la personne de Eidur Smári Guðjohnsen, du FC Bruges, un attaquant de rang mondial. En 2015, l'équipe nationale de football (KSI) se qualifie pour la première fois de son histoire à l'Euro 2016, se déroulant en France ; elle prend la première place (19 points et 12 pour le 3e) à deux journées de la fin de son groupe (A) devant des nations confirmées en football tels que la République tchèque, la Turquie et les Pays-Bas, qu'elle bat par deux fois durant cette qualification.

Durant cet Euro 2016, l'équipe islandaise termine seconde de son groupe (F) derrière la Hongrie et devant le Portugal. En 1/8e de finale, elle bat l'équipe d'Angleterre sur le score de 2 buts à ], et accède donc aux 1/4 de finale face à l'équipe de France. Elle perdit ce match sur le score de 5-2 (4-0 à la mi-temps).

Parmi les autres sports populaires en Islande, on trouve le basket-ball, l'athlétisme et l'équitation.

 


Volcan Islande Eyjafjallajökull 2010 12min

Eruption de 2010 du volcan islandais Eyjafjallajökull qui perturba la circulation aérienne des avions en Europe du nord.

 

18.jpg 

 



25/01/2018

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 176 autres membres