bienvenue-chez-daniella.blog4ever.com

bienvenue-chez-daniella.blog4ever.com

Ginette RENO

1.jpg

 

Bonjour à vous toutes et tous et aux personnes qui non pas de blogs et que je remercie ,

Voici un article d'une très grande dame de la chanson que vous devez connaître et vous en faire profiter. Elle a une voix très belle à entendre.

EN ESPERANT QUE VOUS APPRECIEREZ CETTE CHANTEUSE EXTRAORDINAIRE MERCI A VOUS TOUTES ET TOUS.

 

AMITIES DANIELLE

 

 

Ginette Reno, une héroïne québécoise


 Ginette Reno - Medley (2011)

 

 

Ginette Reno Medley - La Dernière Valse, J'ai besoin d'un ami, Remixer ma vie, Croissant de soleil, L'essentiel, Fais-moi la tendresse, Je n`suis qu'une chanson

 

Ginette Reno, de son vrai nom Ginette Raynault (certaines sources indiquent Reynault), est née à Montréal le 28 avril 1946. Elle est une chanteuse et actrice canadienne (québécoise).

  

Elle débute très tôt sa carrière dans les cabarets montréalais du début des années 1960 (entre autres au Café de l'Est, au Casa Loma et au Café Provincial). C'est d'ailleurs au Café de l'Est où se déroule le concours Les Découvertes de Jean Simon que ce dernier s'offre à la guider dans le monde du cabaret et du music-hall. Après quelques mois de rodage et de formation musicale, la voici qui enregistre ses premières chansons.

À 18 ans, elle reçoit le titre de découverte féminine de l'année au Gala des artistes du Québec. Par la suite, elle se produit en Angleterre, aux États-Unis et en France. Elle se produit sur les plus grandes scènes du Québec, dont la Place des Arts. Elle enregistre rapidement plusieurs disques dans les années 1960 dont un au cabaret Casa Loma en 1966.

Le début des années 1990 marque son entrée dans le monde du cinéma avec le film Léolo de Jean-Claude Lauzon. Elle a aussi tenu le rôle de Laura Cadieux dans le film C't'à ton tour Laura Cadieux et aussi dans Laura Cadieux... la suite ces deux films ont été réalisés par Denise Filiatrault, ces 2 films sont adapté d'une pièce écrite par Michel Tremblay.

Cette chanteuse de renom a marqué le Québec en interprétant la chanson de Jean-Pierre Ferland Un peu plus haut un peu plus loin devant 250 000 personnes réunies sur le Mont Royal pour célébrer la Fête nationale du Québec en 1975. Près de 33 ans plus tard, elle interprète cette même chanson en duo avec Céline Dion sur les Plaines d'Abraham devant une foule tout aussi nombreuse, le vendredi soir 22 août 2008.


GINETTE RENO TU ME MANQUES

 

 2.jpg

 

La statue de Ginette Reno

au Musée Grévin Montréal

 

 

Sa production de disques est phénoménale, presque un album par année entre 1962 et l'an 2000, parfois plus. Chacun de ceux-ci est bien accueilli, certains obtenant un grand succès populaire. On retient parmi les plus grandes chansons de Ginette Reno les titres suivants : "Roger" et "J'aime Guy" en 1963, "La dernière valse" en 1969, "Aimez-le si fort" en 1971, "Dans la vie" en 1973, "Je t'offrirai" ("Les croissants de soleil") en 1974, "La vie" et "À ma manière" en 1977, "Toi le poète", "J'ai besoin d'un ami", "Ça va mieux", "Tu es là" et "Je ne suis qu'une chanson" en 1979, "Quand on se donne" et "Rouge" en 1981, "Un homme ça tient chaud" et "J'ai besoin de parler" en 1983, "Paris Québec" et "De plus en plus fragile" en 1985, "Ma fille" en 1986, "Ceux qui s'en vont" et "La deuxième voix" en 1988, "L'essentiel", "Remixer ma vie" et "Y'a des enfants" en 1991, et "Galaxies", "L'hymne à l'amour de l'an deux mille" et "Laissez-moi rev'nir sur terre" en 1996. De plus, en duo avec Jean-Pierre Ferland, elle obtient un très gros succès avec la chanson "T'es mon amour, t'es ma maîtresse" en 1975, deux ans après avoir connu un autre succès en duo cette fois-ci avec l'animateur Jacques Boulanger, "Le sable et la mer". Au fil des ans, Ginette Reno va travailler avec plusieurs auteurs et compositeurs, dont Jean Robitaille, Lee Gagnon, Diane Juster, Luc Plamondon, Michel Jourdan, Francis Lai et Jean-Jacques Lafon.


Ginette RENO Parlez moi de lui.

 

En 1985, elle participe à une association Care France en compagnie de nombreuses chanteuses françaises. Elles chanteront "La chanson de la vie".

 

 

Elle est Officier de l'Ordre du Canada depuis 1981. Elle a reçu trois fois le prix de la meilleure chanteuse canadienne de l'année au Junos (1969, 1971 et 1972). En 1980, elle reçoit trois prix Félix dans les catégories interprète de l'année, album populaire de l'année et album le plus vendu de l'année (soulignant la vente de 350 000 copies de Je ne suis qu'une chanson). Elle est Chevalier de l'Ordre national du Québec depuis 2004.

 


Ginette Reno - My Way (2000)

Après quelques années d'une présence plus discrète, Ginette Reno lance un nouvel album ("Fais-moi la tendresse") le 24 mars 2009 avec son fils Pascalin à la réalisation. Elle s'entoure de paroliers français dont Michel Jourdan, Didier Barbelivien, Gérard Layani ainsi que de la parolière québécoise Martine Pratte qui lui signe une chanson relatant sa vie : "J'ai soixante-deux ans"


Ginette Reno - Summertime - Radio-Canada OSM (2009)

 

 

 

 

 Le 29 mars 2009, Ginette se voyait décerner un disque d'or pour son dernier opus, cinq jours après sa mise sur le marché et, plus tard, un disque platine pour ce même album. La chanteuse part ensuite en tournée, demeurant 43 soirs à l'affiche de la Salle Pierre-Mercure, à Montréal. Au printemps 2011, elle revient avec un nouvel album intitulé "La musique en moi", écrit et composé notamment par Didier Barbelivien et Diane Juster.

En 2013, elle repart en tournée intitulée Chanter pour toi ce soir où elle interprétera la plupart de ses nombreux succès.

 


Le 29 janvier 2014, Ginette Reno est victime d'une crise cardiaque alors qu'elle séjourne en Floride

 

 Elle est rapidement hospitalisée et réussit à s'en sortir.

 

Durant ce même hiver et après l'approbation de son médecin, elle interprète l'hymne du Canada à chaque partie de hockey du Canadien de Montréal lors des séries éliminatoires 2014 ayant lieu au Centre Bell. L'équipe gagnant à chacune de ses trois prestations, Ginette Reno est spontanément élue porte-bonheur de l’équipe des Canadien de Montréal

 

 


Ginette Reno - Somebody To Love (Olympics 2010)

 

Participations et duos

 

  • 1985 : La Chanson de la vie (collectif) (Bibie, Milva, Vivian Reed, Ginette Reno, Nicole Croisille, Sheila, Claire d'Asta, Julie Piétry, Marie-Christine Barrault, Alice Dona, Michèle Torr, Rika Zaraï, Jeane Manson, Marie-Paule Belle, Isabelle Mayereau, Stone, Maria d'Apparecida, Mylène Farmer, Barbara, Dorothée, Linda De Suza, Marie Myriam, Isabelle Aubret, Nicoletta, Jane Birkin et Catherine Lara)
  • 1986 : La Pure Vérité : No More Wasting Away - La Pure Vérité (collectif) (Claude Dubois, Mark Holmes, Carole Pope, Kim Mitchell, Ginette Reno & Martine St-Clair)
  • 1993 : Nodéja (Nodéja) : Comment aimer (duo)
  • 2002 : J'ai besoin d'un ange (Miche de Montigny) : À deux (duo)
  • 2007 : Quand le country dit bonjour : Un jour à la fois
  • 2008 : Duos de la tendresse (Dan Bigras) : Lettre d'un vieux guerrier (duo)
  • 2009 : Nos stars célèbrent le jazz à Montréal : The Lady Is a Tramp
  • 2009 : Après nous (Marc Hervieux) : Quand on se donne (duo)
  • 2011 : Rouge FM : Rouge (collectif)
  • 2011 : Avoir autant écrit (Roger Tabra) : Mon ange
  • 2011 : L'Avenir entre nous (Maxime Landry) : Des soleils par millions (duo)
  • 2012 : Depuis qu'elle est partie (Dalida) : Pour en arriver là
  • 2012 : Une autre vie (Claude Barzotti) : Est-ce qu'on s'aime encore (duo)
  • 2013 : Chico and the Gypsies : Ne m'en veux pas (duo)
  • 2013 : Album de famille : Toujours petite (avec Lily-Rose, sa petite-fille)

 


 

 

 

 

Filmographie[modifier

  • 1992 : Léolo de Jean-Claude Lauzon : Mère
  • 1994 : Les Jumelles Dionne (téléfilm), de Christian Duguay : Madame Legros
  • 1996 : Innocence (feuilleton télévisé)
  • 1998 : Une voix en or (feuilleton télévisé)
  • 1998 : C't'à ton tour Laura Cadieux de Denise Filiatrault : Laura Cadieux
  • 1999 : Laura Cadieux... la suite de Denise Filiatrault : Laura Cadieux
  • 2003 : Mambo Italiano d'Émile Gaudreault : Maria Barberini
  • 2006 : Le Secret de ma mère : Blanche


Ginette Reno - L'hymne à la vie

 

 

 

Distinctions

3.jpg

Sur l'Allée des célébrités canadiennes

  • 1964 - Gala Meritas : découverte féminine de l'année
  • 1968 - Gala Meritas : Miss radio-télévision
  • 1968 - Festival du disque : chanteuse la plus populaire, chanteuse ayant vendu le plus de disques, meilleur microsillon de l'année
  • 1968 - Prix spécial au MIDEM, à Cannes (France)
  • 1969 - Gala Meritas : Trophée Rolande-Desormeaux
  • 1969 - Festival du disque : chanteuse ayant vendu le plus de disques
  • 1970 - Juno Award : Female Vocalist of the Year (chanteuse de l'année)
  • 1970 - RPM : chanteuse de l'année
  • 1971 - Juno Award : Outstanding Performance - Female (performance féminine)
  • 1972 - Juno Award : Outstanding Performance - Female (performance féminine)
  • 1972 - Festival populaire de la chanson Yamaha (Tokyo) : Prix or et argent
  • 1980 - Salon de la femme : Rose d'or (vote populaire)
  • 1980 - Adisq : interprète féminine de l'année, microsillon de l'année - Populaire pour Je ne suis qu'une chanson, microsillon le plus vendu pour Je ne suis qu'une chanson
  • 1982 - Officier de l'Ordre du Canada
  • 1986 - Artis : chanteuse de l'année
  • 1987 - Artis : chanteuse de l'année
  • 1987 - Prix MetroStar : chanteuse de l'année, Métrostar féminine
  • 1988 - Artis : chanteuse de l'année
  • 1988 - Prix MetroStar : chanteuse de l'année, Métrostar féminine
  • 1989 - 20e salon de la femme : Trophée hommage
  • 1989 - Adisq : Microsillon de l'année - Populaire pour Ne m'en veux pas, microsillon le plus vendu pour 'Ne m'en veux pas, spectacle de l'année - Populaire pour La prochaine fois que j'aurai vingt ans
  • 1992 - Adisq : Album de l'année - Populaire pour L'essentiel, spectacle de l'année - Interprète pour L'essentiel… la suite
  • 1995 - Adisq : Trophée hommage
  • 1996 - Adisq : Album de l'année - Populaire pour La Chanteuse
  • 1999 - Prix du Gouverneur général pour les arts de la scène
  • 2000 - Allée des célébrités canadiennes - Canada's Walk Of Fame
  • 2004 - Chevalier de l'Ordre national du Québec
  • 2009 - Adisq : chanson populaire de l’année
  • 2009 - Adisq : interprète féminine de l’année
  • 2009 - Adisq : album de l’année - Meilleur vendeur
  • 2009 - Adisq : album de l’année – Populaire
  • 2011 - FFM : Grand Prix spécial des Amériques

  

La voix d’or de Ginette Reno, qui est toujours allée «un peu plus haut, un peu plus loin», fait rayonner le Québec depuis plus de 55 ans. Le Mouvement national des Québécoises et des Québécois (MNQ) a souligné jeudi le retentissant apport de la grande dame de la chanson à la francophonie, en lui décernant le prix Artisan 2018.

Cette année, les organisateurs de la Fête nationale braquent leurs projecteurs sur l’histoire de héros, et on aurait difficilement pu trouver meilleure «héroïne de la chanson d’ici». C’est aussi l’avis de Léa Laflamme, une élève de 12 ans, qui, sur le thème «Mon héros», n’a pas hésité à dessiner le portrait de la chanteuse, arborant le chandail du Canadien de Montréal.

«Moi, je préfère chanter souvent, parce que ça m’émeut ces choses-là, a dit Ginette Reno, tenant fermement la statuette de l’artiste Armand Vaillancourt au moment de prendre la parole. C’est la chose dont je suis le plus fière: je suis une vraie Québécoise. J’ai fait beaucoup de choses dans ma vie et, chaque fois, j’amenais le Québec avec moi.»

 

4.jpg
 

Nouvel album

 

«J’ai toujours dit que chanter, c’était physique, spirituel et mental, a-t-elle enchaîné. On chante avec son âme, avec l'"âme-mour", c’est pour ça que ça s’appelle l’amour. Et je n’ai pas fini de chanter. J’ai l’impression qu’ils vont me fermer la gueule dans le cercueil, tellement j’aime chanter.»

 

D’ailleurs, sans trop en dévoiler, l’artiste qui cumule plus de 60 albums et quelque 800 chansons s’apprête à ajouter un petit nouveau à son répertoire. «Je vais sortir un album au mois d’octobre et après un nouveau spectacle. On va innover.»

 

Juste avant, Véronique Claveau et Brigitte Boisjoli ont pris leur courage à deux mains pour s’époumoner à tour de rôle sur deux immortels de Ginette: «Un peu plus haut» et «Je ne suis qu’une chanson».

 

«Ce sont des monuments, ce sont deux chansons qui ont établi quelque chose, elles sont devenues mon identité», a reconnu celle à qui l’on rendait hommage

 


 je suis guerris de ginette reno

 

 

 

il et vrais que la plus part des artistes chante pour cette raison que invoque ginette reno !

 


Ginette Reno nous invite chez elle

 

Pour la première fois en 10 ans, Ginette Reno entreprend une grande tournée à travers le Québec. La chanteuse avait convié l'équipe 7 Jours à son domicile pour discuter de ses nouveaux projets et du coup,dresser le bilan de la dernière année remplie de magnifiques leçons de vie. 

 



04/06/2018
27 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 177 autres membres