bienvenue-chez-daniella.blog4ever.com

bienvenue-chez-daniella.blog4ever.com

BLOG EN PAUSE

 

 

 

 

 

 

 

 

aede58b1.jpg
Bonjour à vous toutes et tous et aux Personnes qui non pas de blog que je remercie.

je voulais vous dire que sur chaque Vidéo que c'est l'interprète qui chantent. Une seule chose qui change simplement les Vidéos qui les accompagnent, sont créations qui sont magnifiques, qui suivent celle ou celui qui chante.

J' ai trouver ceci splendide. Ces Vidéos je les partage avec vous pour le plaisir, cet article restera quelques jours, comme cela vous pourrez les écouter si cela vous fait plaisir j'ai passé un petit moment à le préparer,  mais sincèrement j'ai vraiment apprécié, car bien sur j'ai recherché ce qui est logique. C'est vous qui voyez et merci de vos messages. 

Je m'excuse auprès de vous de ne pas être souvent de passage sur vos blogs, mais ceci reprendra. Pour l'instant ceci fait trois mois que je suis sur Fréjus,  entre la nouvelle vie, et en plus  que j'ai attraper  cette grippe franchement la fatigue est là et l'âge bien sur. Merci aux Fidèles de passer donc j'essayerai de passer sur vos Blogs. Je préfère être franche avec vous passer un bon moment si vous le désirez.

Amitiés Danielle 

 

 

 

 

 printemps_031.jpg

 

 

41503596_549016425554813_3915494355439190016_n.jpg

 

2.jpg

 


Alain Barrière - Ma Vie 

 

Alain Bellec

Alain Barrière, est un auteur-compositeur-interprète français né le 18 novembre 1935 à La Trinité-sur-Mer (Morbihan). Il a connu plusieurs succès, dont Elle était si jolie, Ma vie et Tu t'en vaslain Barrière - Ma Vie

En 1998, il sort un CD de nouvelles chansons Barrière 97 et une compilation de ses meilleures chansons, Ma vie. Il passe à la Salle Pleyel de Paris en 1998. 

Sa fille Guenaëlle, avocate, relance sa carrière vers 2005. En 2006, il publie son autobiographie, Ma vie, aux Éditions du Rocher (avec trois nouvelles chansons : If [Tu seras un homme] (texte de Rudyard Kipling), Quand la mer s'est retirée et Hymne à la Bretagne (hommage à sa terre natale). Il lance aussi une nouvelle compilation, La Compilation authentique. Il donne plusieurs concerts au Canada, notamment au Québec, et y est bien accueilli (un disque d'or au Canada).

En 2007, Alain Barrière revient finalement sur scène. Il se produit en avril dans la salle parisienne de l'Olympia ainsi qu'en décembre au Palais des Congrès de Paris.

En 2007, il entame à partir du mois de mars une grande tournée en France. Un nouveau CD paraît à l'automne 2007 (Chansons françaises) dans lequel il interprète notamment La Foule, Le Petit Bonheur, Les Copains d'abord, Ne me quitte pas, La Mer et Le Temps des cerises.

En novembre 2010 paraît le Best of d'Alain Barrière, un album de 53 chansons composé de titres phares mais aussi de nombreuses chansons jamais encore enregistrées sur CD.

Le 5 juillet 2011, il est invité à l'émission de France 3 Village départ à Lorient, présentée par Laurent Luyat, à l'occasion du départ de la 4e  étape du Tour de France : Lorient - Mûr-de-Bretagne.

Le 5 septembre 2011, l'artiste annonce qu'il est contraint de renoncer à ses adieux à la scène programmés le 10 septembre 2011 à La Trinité-sur-Mer (son village natal) et le 16 septembre 2011 au Palais des congrès de Paris pour raisons de santé.

En 2013, Guénaëlle Barrière, née l'année de l'ouverture du Stirwen, la discothèque de son père, reprend le flambeau et relance cette « Étoile blanche », après six ans d'absence.

 

1.jpg

 Ennio Morricone

 


Ennio Morricone - Chi Mai 

 

 

Ennio Morricone (prononcé : [ˈɛnnjo morriˈkoːne]), né le 10 novembre 1928 à Rome, est un compositeur, producteur et chef d'orchestre italien.

Il est réputé notamment pour ses musiques de films, en particulier celles réalisées pour son ami et camarade de classe Sergio Leone. Son fils Andrea Morricone est également compositeur. Sur une carrière s'étalant sur plus d'un demi-siècle, la popularité de ses musiques depuis les années 1960 en a fait une des personnalités les plus importantes et influentes du cinéma italien, puis mondial.

  • En 1971 : Michel Polnareff compose la bande originale du film La Folie des grandeurs. Le thème principal est un hommage à Ennio Morricone et à ses musiques de western-spaghetti des années 60-70, et plus particulièrement aux musiques des films de Sergio Leone. Quentin Billard a écrit : « Très inspiré du style de Morricone même jusque dans les harmonies employées et dans le choix de l'instrumentation, on retrouve dans la musique de Polnareff les chœurs épiques et les fameux riffs de guitare électrique typiques des travaux de Morricone dans ces années là, le tout agrémenté de percussions enjouées et un ensemble instrumental évoquant les chevauchées de cow-boys dans le Far-West d'antan. »
  • Depuis 1983, le groupe de metal Metallica utilise régulièrement The Ecstasy of Gold comme introduction lors de ses concerts. Le morceau est inclus sur les albums live Through The Never (en), S&M et Français pour une nuit. De plus, Metallica a repris à sa sauce le morceau sur l'album hommage à Ennio Morricone We All Love Ennio Morricone (en).
  • En 2011 : Turn Loose The Mermaids, dans Imaginaerum, le 7e  album de Nightwish.
  • En 2007, Céline Dion chante aux Oscars en hommage à Ennio Morricone.

 

3.jpg

 Demis Roussos

 


Demis Roussos - Come Waltz With Me

 

mios Ventoúris Roússos (Αρτέμιος Βεντούρης Ρούσσος), dit Demis Roussos (en grec : Ντέμης Ρούσσος), est un musicien et chanteur grec, né le 15 juin 1946 à Alexandrie en Égypte et mort le 25 janvier 2015 à Athènes.

Avant sa carrière solo, il était le chanteur et bassiste du groupe Aphrodite's Child avec Vangelis aux claviers, Silver Koulouris à la guitare et Lucas Sideras à la batterie. Il a vendu près de soixante millions de disques à travers le monde au cours de sa carrière

Personnalité

De forte corpulence, cheveux longs et barbe fournie, portant de longs caftans de couleurs vives, Demis Roussos cultive son look de pope décalé et ses influences musicales orientales, forgeant nombre de ses succès dans toutes les langues en jouant sur cet exotisme et sur des mélodies pour romance et déclaration d’amour.

Il est reconnaissable à son timbre chaud de ténor et sa puissance (ce qui lui vaut le surnom de « Pavarotti pop ») , aux trémolos en bout de note chantés par une voix de tête.

 

4.jpg

 Charles Aznavour

 


Charles Aznavour - La Bohème

 

Charles Aznavour (en arménien : Շառլ Ազնաւուր), né sous le nom de Shahnourh Varinag Aznavourian (en arménien : Շահնուր Վաղինակ Ազնաւուրեան) le 22 mai 1924 à Paris et mort le 1er octobre 2018 à Mouriès (Bouches-du-Rhône), est un auteur-compositeur-interprète, acteur et écrivain franco-arménien.

Au cours de sa carrière musicale, commencée dans les années 1940, il a enregistré près de mille deux cents chansons interprétées en plusieurs langues : en français, anglais, italien, espagnol, allemand, arménien (Yes kou rimet'n tchim kidi), napolitain (Napule amica mia), russe et dernièrement en kabyle. Il a écrit ou coécrit plus de mille chansons, que ce soit pour lui-même ou d'autres artistes.

Il est l'un des chanteurs français les plus connus en dehors du monde francophone, décrit comme « la divinité de la pop française » par le critique musical Stephen Holden.

Sans renier sa culture française, il représente l'Arménie dans plusieurs instances diplomatiques internationales à partir de 1995a et obtient la nationalité arménienne en 2008.

  •  
  • Hommages
  •  
  • 1995 : ambassadeur itinérant d'Arménie auprès de l'Unesco
  • 1996 : intronisé au Songwriters Hall of Fame
  • 1998 : artiste de variétés du siècle, décerné par le magazine Time
  • 2001 : sacré « Pape des variétés » par l'association Château Pape Clément
  • 2002 : citoyen d'honneur de la ville de Montréal (Canada)
  • 2005 : citoyen d'honneur de la ville de Cannes : « Palme d'or » de la ville
  • 2006 : ambassadeur de Mantes-la-Jolie
  • 2006 : honoré lors du 30e Festival international du film du Caire
  • 2009 : ambassadeur d'Arménie en Suisse
  • 2009 : docteur honoris causa de l'université de Montréal
  • 2013 : inauguration du palais des congrès Charles-Aznavour de Montélimar
  • 2016 : étoile honorifique décernée par la Chambre de Commerce d'Hollywood
  • 2017 : étoile sur le Hollywood Walk of Fame dans la catégorie « Live performance », située au 6225 Hollywood Boulevard, devant le Pantages Theatre.
  • 2018 : reçoit un hommage de la France au XVIIe Sommet de la francophonie organisé à Erevan les 11 et 12 octobre 2018 , où il devait être présent

 

5.png
 Julio Iglesias

 


Julio Iglesias ♡ Somos

 

 

 

Julio José Iglesias de la Cueva, mieux connu sous le nom Julio Iglesias, né à Madrid le 23 septembre 1943 (de parents originaires d'Ourense en Galice), est un chanteur espagnol. Fort de ses 50 années de carrière ininterrompues, Julio Iglesias est officiellement le chanteur latino ayant vendu le plus d'albums au monde. Au total, le chanteur a enregistré plus de 80 albums chantés en 14 langues et a reçu pas moins de 2600 disques d'or et de platine au cours de sa carrière

il a chanté de nombreux duos : Summer Wind avec Frank Sinatra, My Love avec Stevie Wonder, My Way / A Mi Manera (avec Paul Anka), To All the Girls I've Loved Before et Spanish Eyes avec Willie Nelson, All of you avec Diana Ross (reprise de Cole Porter), Smoke Gets In Your Eyes avec All-4-One, When You Tell Me That You Love Me avec Dolly Parton, Quizás, quizás, quizás avec Arielle Dombasle, Se que volverás, La Paloma, Cucurucucú paloma avec Nana Mouskouri, La tendresse avec Mireille Mathieu, La vie en rose avec Dalida (reprise d'Édith Piaf, etc.) Dans Quelque chose de France, en 2007, Françoise Hardy interprète Partir quand même avec lui, Que c'est triste Venise avec Charles Aznavour, Moliendo café avec Jeane Manson .

  • 2001 : Participation à Todo para ti, chanson de Michael Jackson avec un collectif d'une trentaine de grandes stars.
  • 2017 : Participation à El amigo avec Romeo Santos.

 

6.jpg

 Cock Robin

 


Cock Robin ~~ When your heart is weak ~~ Contiene Subtítulos en inglés y español

 

 

Cock Robin est un groupe de new wave et pop américain, fondé en 1982 à San Francisco  Il compte comme membres (et chanteurs) principaux Peter Kingsbery et Anna LaCazio. Il a été actif jusqu'en 1990, date à laquelle les membres se sont séparés. Le groupe a été reformé en 2006 lors de la sortie de son quatrième album.

Il tire son nom d'une comptine du XVIIe  siècle intitulée Le mariage de Cock Robin et Jenny Wren . À l'origine, il comptait quatre membres (le chanteur et auteur-compositeur Peter Kingsbery, ainsi qu'Anna LaCazio, Clive Wright et Louis Molino III). Puis, le groupe finira rapidement par se recentrer sur ses deux principaux protagonistes: Peter Kingsbery et Anna LaCazio

Reformation et nouveaux albums (années 2000)

Après des années d'absence, Cock Robin se reforme et revient en 2006 avec un quatrième album, intitulé I Don't Want To Save The World, le groupe, et une tournée de plusieurs dates en France et aux États-Unis, ainsi qu'une apparition à la Fête de la musique à Paris et un concert plein air à Metz, le 1er juillet 2006.

En mai 2009, le groupe publie un album live. Celui-ci a été enregistré lors d'un concert donné à Châlons-en-Champagne le 28 août 2006. Sa publication est accompagnée d'une tournée de plusieurs concerts en France (Le Cannet, Lille, Paris à La Cigale entre autres), aux Pays-Bas et en Suisse (Casino de Bâle) de juin à septembre 2009.

La même année, Cock Robin fait une apparition lors de la Fête de la musique le 21 juin au Parc de Bagatelle à Paris, et participe également au Festival Country Music de Mirande le 12 juillet, où Peter Kingsbery s'était déjà produit en 2007 et 2008, avec les musiciens français qui accompagnent le groupe dans sa tournée. On notera également leur participation au 15e Festival montagne et musique de Palaiseau le 27 septembre 2009 au profit des associations à chacun son Everest et Étoiles des Neiges.

L'album Songs from a Bell Tower (2010)

Cock Robin a enregistré à Los Angeles un sixième album, intitulé Songs from a Bell Tower, qui est sorti le 11 octobre 2010. Composé et écrit comme les albums précédents par Peter Kingsbery, cet opus bénéficie une nouvelle fois de la présence de Pat Mastelotto à la batterie.

 

7.jpg

 Michel Sardou

 


Michel Sardou - Je Vais T'Aimer

 

 

Michel Sardou ([miʃɛl saʁdu]), né le 26 janvier 1947 à Paris, est un chanteur et comédien français.

Fils des comédiens Fernand Sardou et Jackie Sardou, et petit-fils de Valentin Sardou, Michel Sardou est le descendant d'une tradition familiale dans le monde du spectacle depuis le milieu du XIXe  siècle. Auteur de nombreux succès, il compte parmi les chanteurs français les plus populaires.

Après des débuts difficiles chez Barclay Records, Sardou connaît un début de notoriété, en 1967, avec Les Ricains, d'autant que la censure qui frappe la chanson attire l'attention sur lui. Ce n'est cependant qu'au début des années 1970 que sa carrière connaît un véritable second départ. Il enchaîne alors les succès et devient en quelques années l'un des artistes les plus appréciés du public. Si à partir des années 1990 les tubes se font moins nombreux, sa popularité demeure intacte et il établit souvent des records de fréquentation lors de ses tournées et concerts parisiens. Depuis la fin des années 2000, il accorde une place de plus en plus importante à ses activités de comédien de théâtre.

Michel Sardou développe tout au long de sa carrière une identité artistique singulière, du fait de la grande diversité des thèmes abordés dans ses chansons. Bien qu'il récuse le terme de « chanteur engagé », les nombreux regards qu'il lance sur la société ont divisé la classe médiatique et les commentateurs à de multiples reprises, déclenchant plusieurs controverses dans les années 1970 et s'attirant les foudres de nombreuses associations, politisées ou non, et principalement du Mouvement de libération des femmes (MLF).

Il subit des polémiques qui, toutefois, n'ont jamais affecté son succès puisque en cinquante années de carrière, il a enregistré 26 albums studio et 18 albums live , réunissant un total de plus de 350 chansons, et reçu quatre Victoires de la musique. Michel Sardou a vendu plus de 100 millions de disques, ce qui le classe parmi les plus grands vendeurs de disques français

Directeur de théâtre

Le 1er juin 2001, il achète et prend la direction du théâtre de la Porte-Saint-Martin, où fut créée la célèbre pièce d'Edmond Rostand Cyrano de Bergerac en 1897, avec son producteur de spectacle Jean-Claude Camus. En 2003, il décide de revendre ses parts à son associé, qui lui, ne veut pas quitter les lieux

.

Décorations

  • 1985 : chevalier des Arts et des Lettres ; distinction remise par le Président de la République François Mitterrand.
  • 1988 : chevalier de l'Ordre national du Mérite.
  • 1993 : chevalier de la Légion d'honneur, distinction remise par François Mitterrand. Celui-ci entend célébrer le « talent d'un grand artiste », avant de citer les chansons Les Ricains, Un enfant, La Maladie d'amour et Musulmanes
  • 2001 : Grande médaille de la chanson française, remise par l'Académie française.
  • 2001 : officier de l'ordre national de la Légion d'honneur, distinction remise par Jacques Chirac
  • 2005 : officier de l'ordre de la Couronne (Belgique), distinction remise par le ministre de la Coopération et du Développement, Armand De Decker.
  • 2009 : insignes de colonel au titre de la réserve citoyenne de l'Armée de l'air, reçus en même temps que Michel Drucker des mains du chef d'état-major de l'Armée de l'air Jean-Paul Paloméros.
  • Michel Sardou reçoit également le titre de commandeur du Croissant d'or de la part de la Grande Mosquée de Paris pour avoir écrit la chanson Musulmanes (1986), chantée selon Sardou « pour rendre hommage aux femmes arabes », et le chanteur d'ajouter : « Les arabes ont une culture extraordinaire : ils nous ont apporté la philosophie, le commerce et l'algèbre 

 

8.jpg

Dalida

 

 

Iolanda Gigliotti, dite Dalida, est une chanteuse et actrice françaisea, née le 17 janvier 1933 au Caire (Égypte) et morte le 3 mai 1987 à Paris.

Issue d'une famille italienne installée en Égypte, elle est élue Miss Égypte 1954 et tourne plusieurs films au Caire. Résidant en France à partir de 1954, elle connaît son premier succès de chanteuse avec le titre Bambino. Se façonnant un répertoire regroupant plus de 700 chansons interprétées en plusieurs langues, elle devient une grande figure de la chanson française et bénéficie d'une popularité dépassant la scène francophone.

Parmi ses chansons les plus connues, figurent Come prima, Les Gitans, Gondolier, Les Enfants du Pirée, Itsi bitsi petit bikini, La Danse de Zorba, Le Temps des fleurs, Darla dirladada, Paroles... Paroles..., Gigi l'amoroso, Il venait d'avoir 18 ans, Salma Ya Salama, Laissez-moi danser et Mourir sur scène. Embrassant plusieurs styles musicaux, tels que le twist, la pop et le raï, elle est également une des premières artistes françaises à interpréter des chansons disco avec les titres J'attendrai et Bésame mucho.

Souffrant d’une dépression — en raison notamment d'une succession de drames personnels —, elle se suicide quelques mois après avoir été l'actrice principale du film dramatique égyptien Le Sixième Jour. Sa vie privée et sa mort font d'elle une icône au destin tragique

1984-1987 : dernières années

Adaptations de chansons étrangères

Au milieu des années 1980, Dalida adapte plusieurs chansons d'origine étrangère. Elle commence en 1984 par Kalimba de Luna, qui est d'origine italienne. Elle continue la même année avec Pour te dire je t'aime, reprise d'origine anglaise de Stevie Wonder, puis Toutes ces heures loin de toi, reprise de Phil Collins, et C'était mon ami de Patti Austin. En 1985, elle reprend la chanson Last Christmas, du groupe britannique Wham!, pour en faire Reviens-moi, et adapte en italien Tout doucement de Bibie, qui devient Semplicemente cosi.

En 1984, elle enregistre le show Dalida idéale, où elle reprend ses plus grands succès en changeant plus de quarante fois de tenue . Elle enregistre le titre Soleil et l'adapte en deux autres langues (en espagnol et en italien) et revient vers des chansons originales à la fin de l'année 1985. Dans Le Temps d'aimer, elle paraît nostalgique des moments passés où elle était libre d'aimer un homme.


DALIDA - "J'Attendrai" (1976)

 
Tournage du Sixième Jour et mise en retrait

À partir de 1986, Dalida est moins présente dans les radios et dans les programmes télévisés. En effet, elle participe au tournage du Sixième Jour, dans lequel elle interprète la vieille lavandière Saddika, à laquelle elle s'identifie, ce qui l’affaiblit moralement  Elle est alors coupée de son public jusqu'à la rentrée 1987 pour cause de préparation d'une comédie musicale (dans laquelle elle envisage de jouer le rôle de Cléopâtre) et d'une pièce de théâtre

Engagements

Défense de la cause homosexuelle

Alors que l'homosexualité est un sujet encore relativement tabou, elle se montre partisane de la cause LGBT. Elle interprète notamment des chansons qui la rendent populaire auprès de la communauté gay, comme Pour ne pas vivre seule et Depuis qu'il vient chez nous . Cette thématique est d'autant plus sensible pour la chanteuse que de nombreuses personnalités gay l'entourent, comme Pascal Sevran et Bertrand Delanoë. Au cours de sa carrière et après sa mort, Dalida compte dans son public de nombreux fans homosexuels 

Lutte contre le sida

En 1985, Line Renaud et Dalida organisent un gala en faveur de la recherche contre le sida, qui touche plusieurs personnes de leur entourage  Plusieurs artistes populaires viennent s'ajouter aux deux femmes, comme Thierry Le Luron et Nana Mouskouri

En novembre 1981 , les radios libres sont autorisées à émettre sur la bande FM, mais à certaines conditions (limitation de la puissance des émetteurs pour ne pas brouiller les ondes d'autres radios ; stations devant être de type associatif, c'est-à-dire non commerciales).

En 1984, la Haute Autorité de la communication audiovisuelle annonce la cessation provisoire d'émettre pour RFM, NRJ et d'autres radios libres. Ces dernières appellent alors à manifester et sont soutenues par des personnalités comme Dalida, Guy Lux, Jean-Luc Lahaye, Johnny Hallyday ou encore François Valéry. Sous la pression, l’Assemblée nationale vote une loi permettant aux radios qui le souhaitent de passer du statut associatif à celui de société commerciale[réf. nécessaire]. Après ces manifestations, Dalida est nommée marraine de la radio NRJ, dirigée alors par son ami Max Guazzini

Soutien aux radios libres

En novembre 1981 , les radios libres sont autorisées à émettre sur la bande FM, mais à certaines conditions (limitation de la puissance des émetteurs pour ne pas brouiller les ondes d'autres radios ; stations devant être de type associatif, c'est-à-dire non commerciales).

En 1984, la Haute Autorité de la communication audiovisuelle annonce la cessation provisoire d'émettre pour RFM, NRJ et d'autres radios libres. Ces dernières appellent alors à manifester et sont soutenues par des personnalités comme Dalida, Guy Lux, Jean-Luc Lahaye, Johnny Hallyday ou encore François Valéry. Sous la pression, l’Assemblée nationale vote une loi permettant aux radios qui le souhaitent de passer du statut associatif à celui de société commerciale[réf. nécessaire]. Après ces manifestations, Dalida est nommée marraine de la radio NRJ, dirigée alors par son ami Max Guazzini

 

 

Dalida Laissez moi danser 



20/03/2019
36 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 167 autres membres