bienvenue-chez-daniella.blog4ever.com

bienvenue-chez-daniella.blog4ever.com

AMSTERDAM

34136659_10209929823281160_6239282141742497792_n.jpg
bonjour aux Personnes qui non pas de blog merci et à vous toutes et  tous 

Un peu long l'article donc comme d'habitude il restera 2 à 3 jours  et c'est le mieux pour les Personnes qui aiment revenir et lire aussi et regarder les Vidéos  qui sont très intéressantes et pour ma part et sans doute entre vous aussi donc j'espère que cet article vous plaira. 

Amitiés Danielle 

 


Welcome to Amsterdam

 

Bienvenue à Amsterdam! compilation de l'une des plus belles villes d'Europe. folowed par Starship-nous avons construit cette ville.

 

 1.jpg
 

 

Port d'Amsterdam

 

Le port d'Amsterdam (en néerlandais : Haven van Amsterdam) est le plus grand port dans le domaine maritime d'Amsterdam. Il est le deuxième plus grand port des Pays-Bas après le port de Rotterdam et en Europe, il occupe le quatrième rang (2010) avec un tonnage de 72 699 millions de tonnes. La zone portuaire n'est pas soumise aux marées, elle est uniquement accessible via les écluses d'IJmuiden qui la protègent de la mer du Nord et qui se situent à l'est du port d'IJmuiden (qui lui est soumis aux marées).

 


Un pringtemps à Amsterdam - Echappées belles

 

Un pringtemps à Amsterdam - Echappées belles
Il fait bon vivre à Amsterdam . La mer y côtoie la terre, les vélos y sont rois . Dans le centre-ville de la métropole européenne, un esprit de village règne au milieu des canaux, comme si le temps y était suspendu . Pourtant, Amsterdam est bien ancrée dans son époque, et porte résolument son regard vers le futur et ses améliorations . La cité a pour défi de devenir d'ici 2020 la ville la plus écologique Raphaël de Casabianca part à la découverte de cette ville néerlandaise et de ses habitants
Au sommaire :
Amsterdam, ville laboratoire de l'Europe Woonboots, la vie sur l'eau L'énergie du vent Gastronomie à la hollandaise Vu d'en haut Hobby farmer Episode 4.

 


Amsterdam : vidéo des visites à faire en bateau, à vélo ou à pied

 

lex, le reporter voyageur de Voyages-sncf.com a fait le tour d'Amsterdam à pied, en bateau, à vélo. Laissez-vous guider dans la ville des canaux : Dam Square, un maatje au marché aux fleurs, une balade en bateau sur les canaux et en vélo dans les ruelles, une visite du musée Van Gogh, la découverte du quartier Jordaan avec ses restaurants branchés et le musée Anne Franck, un passage au Vondelpark avant de vivre la nuit amsterdamoise.

 

  

Histoire

 

Le port d'Amsterdam et la ville d'Amsterdam sont étroitement liés depuis le XIIIe siècle.

L'embouchure de la rivière Amstel, entre le barrage et l'IJ, était le plus vieux port de la ville

. Les maisons de marchands qui ont joué un rôle majeur dans le développement du port et de la richesse d'Amsterdam se trouvent le long du Damrak et du Warmoesstraat.

Au XVIe siècle, le port s'étend désormais jusqu'à Lastage, un quartier à l'est de la vieille ville ayant un chantier naval. Au XVIIe siècle les îles Westelijke Eilanden et Oostelijke Eilanden sont absorbées pour permettre l'expansion des activités portuaires.

Le port est alors connecté à la mer du Nord par le Zuiderzee. Mais celui-ci s'enlise progressivement, si bien que la construction d'une meilleure connexion est nécessaire. Le Canal de la Hollande-Septentrionale est creusé à l'initiative du roi Guillaume Ier. Achevé en 1825, il va d'Amsterdam à Helder.

Mais bientôt ce canal ne répond plus aux exigences, il est trop long et trop étroit. Ce n'est qu'en 1876 avec l'ouverture du canal de la Mer du Nord ordonné par Guillaume III, que le port d'Amsterdam est relié directement à la mer du Nord. Il relie Amsterdam à IJmuiden. Les IJpolders sont construits le long du canal. Ensuite commence une nouvelle période pour le port d'Amsterdam.

 À la fin du XIXe siècle, les Docks de l'Est sont construits dans l'IJ maintenant fermé. Au nord de la ville de nouveaux bassins ont été creusés. Le port d'origine qui se trouve à l'embouchure de la rivière Amstel a perdu sa fonction, il est transformé en gare avec l'ajout de trois anciens îlots.

En 1892 la construction du canal de la Merwede permet une meilleure connexion avec l'arrière-pays et le delta de la Meuse et du Rhin. Le Canal d'Amsterdam au Rhin allant jusqu'à Tiel, inauguré en 1952, quant à lui permet une meilleure liaison vers l'Allemagne.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l'accès du canal de la mer du Nord reste bloqué par des navires coulés à Ijmuiden.

 Le port qui avait en 1939 une capacité brute de 22 000 000 m3, n'a pratiquement plus aucune activité à partir de 1941.

Le port a été régulièrement bombardé par les Alliés. L'industrie de l'armement est principalement visée, elle aurait pu servir à la Wehrmacht, c'est le cas de l'usine Fokker à Papaverweg au nord d'Amsterdam. Entre septembre et octobre 1944, l'armée allemande bombardant systématiquement les équipements du port, grues, entrepôts, murs de quais et autres installations. Les évaluations des dégâts varient, mais en 1946 elles sont estimées à 60 000 000 florins. La reconstruction dure jusqu'en 1950

Dans les années 1950, le plan général d'élargissement d'Amsterdam élargi considérablement la zone portuaire. Les Docks de l'Est ont perdu de plus en plus de leurs fonctions et deviennent dans les années 1990 des zones résidentielles.

Du XVe siècle au XIXe siècle, Amsterdam était le principal port du pays, mais le port de Rotterdam l'a dépassé. Le port est aujourd'hui spécialisé dans la fourniture, le stockage et le transport de combustibles, notamment l'essence. C'est aussi un important port de croisière. Pour les bateaux à fort tirant d'eau, il est accessible via l'IJgeul au large de la côte d'Ijmuiden.

 

 


Les incontournables d'Amsterdam

 

 

Géographie

Le port d'Amsterdam est situé sur le canal de la Mer du Nord et sur les rives de l'IJ. Par le canal de la Mer du Nord il est relié à la mer du Nord, mais est aussi relié à Den Helder par le canal de la Hollande-Septentrionale ; par l'IJ il est relié au Markermeer et à l'IJmeer et à la Rhénanie par le canal d'Amsterdam au Rhin.

Au total, le port s'étend sur 600 hectares de cours d'eau et 1 900 hectares de terres, y compris les domaines portuaires, quais, routes, voies ferrées, des fossés, et des espaces verts. Le port comprend plusieurs zones portuaires, qui font partie des arrondissements (en néerlandais : stadsdelen) Westpoort, Westerpark, Centrum et Zeeburg.

 

 


Amsterdam: une ville croche!

 


avec "Entre deux Joints": Robert Charlebois
"Je t'aime Moi non  plus": Serge Gainsbourg https://www.youtube.com/watch?v=oPybFDs0QQE Les Marins d'Iroise - Amsterdam (clip officiel)


Le groupe des Marins d'Iroise est né en 1992 très exactement, lors d'une première fête brestoise des « Vieux Gréements », devenue fameuse et incontournable au fil des différentes éditions . Pour continuer le voyage, ces gars de Brest, anciens de l'arsenal pour beaucoup, au pied marin pour tous, font revivre une tradition qui n'a rien de passéiste.
C'est d'ailleurs Christophe Miossec, le plus brestois des artistes de la chanson française qui est aujourd'hui le parrain des MARINS D'IROISE.
L'album est réalisé par Jon Kelly, producteur de McCartney ou Kate Bush, et du très remarqué Bretonne de Nolwenn . Parmi les titres sur l'album : « Santiano », « Amsterdam », « Allons à Messine », « Le 31 du Mois d'Aout », « My Bonnie Lies Over The Ocean » ou encore « Jean François de Nantes »



 

Ports et docks

Les voies navigables s'étendent sur la rive ouest du canal venant de la mer du Nord. Venant de la mer, on rencontre les darses suivantes :

  • Afrikahaven en liaison avec les bassins :
    • Madagascarhaven
    • Zansibarhaven

Afrikahaven est destiné aux produits pétroliers et chimiques et au charbon.

  • Americahaven en liaison avec les bassins :
    • Alaskahaven
    • Cacaohaven
    • Australiëhaven
    • Tasmaniëhaven
    • Texashaven
    • Azië Haven

Americahaven est destiné au pétrole, produits chimiques, à la ferraille, aux matériaux de construction et aux conteneurs.

  • Westhaven en liaison avec :
    • Sonthaven
    • Haven Bosphore
    • Suezhaven
    • Cornehaven
    • Beringhaven
    • Moezelhaven
    • Principalhaven

Westhaven est destiné aux équipements et à la logistique des entreprises. Du pétrole et des produits chimiques sont aussi transbordés, ainsi que des denrées alimentaires, matériaux de construction et de la ferraille.

  • Jan van Riebeck Haven en liaison avec les bassins :
    • Carel Reyniers Haven
    • Usselingxhaven
    • Adenhaven

Jan van Riebeck Haven traite du pétrole, de matières chimiques, du bois et des produits recyclés.

  • Petroleum Haven

L'huile de pétrole et des produits chimiques y sont traités.

  • Coenhaven avec Havenkom A et C

Les matériaux de construction, ferraille, pétrole et des produits chimiques sont traités.

  • Mercuriushaven station d’accueil en liaison avec :
    • Vlothaven
    • Neptunushaven
    • Minervahaven
    • Nieuwehouthaven
    • Houthaven
    • Oude Houthaven

A Mercuriushaven, l'huile des produits chimiques, des matériaux de construction, de la ferraille, du bois et des produits alimentaires sont traités.

Les darses de l'est,

  • IJhaven
  • Eertshaven
  • Spoorwegbassin
  • Entrepothaven

ont été converties en zones résidentielles.

De la gare centrale aux terminus passager d'Amsterdam (PTA), des quais s'étendent sur 600 mètres. En 2010, 90 cargos ont appareillé, ainsi que 1 195 navires de croisières fluviales. L'ensemble avec le terminal passager du port d'IJmuiden représentait 1 014 000 passagers.

 

 

Histoire

 

La ville d'Amsterdam et son port sont étroitement liées depuis le XIIIe siècle. Le plus ancien document connu le mentionnant date de 1342, lorsque la ville d'Amsterdam a reçu droit de cité.

Pendant le siècle d'or néerlandais, il était l'un des principaux ports de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales.

Le premier port était situé sur la rivière Amstel entre Dam et l'IJ. La Warmoesstraat Damrak était réservé aux marchands, qui ont joué un rôle particulier dans le développement d'Amsterdam, une ville portuaire. Au XVIe siècle le port a été étendu vers l'est vers la vieille ville, là où se trouvaient les chantiers navals, puis vers l'IJ, enfin les îles Oostelijke - et Westelijke ont été créées.

Le seul lien d'Amsterdam à la mer du Nord était sur le Zuiderzee, aujourd'hui IJsselmeer. Comme ce passage était de plus en plus ensablé, le roi Guillaume Ier des Pays-Bas a fait creusé le Canal de la Hollande-Septentrionale, ouvert en 1825. Lorsque ce canal n'a plus été mesure d'accueillir le trafic maritime, IJmuiden un lien direct vers la mer du Nord a été créé. Le Port d'Amsterdam a été élargi, la zone orientale du port et des quais ont été construits le long du canal mer du Nord. En 1892 le Canal de la Merwede a été construit pour connecter l'arrière-pays, en 1952, le Canal d'Amsterdam au Rhin est élargi créant ainsi un lien direct vers le Rhin.

Dans les années 1950 le port a été élargi mais il a perdu de son importance et à partir de 1990 des zones résidentielles ont été créées sur d'anciens emplacements.

 

 


Amsterdam Drone

 

Opérations commerciales

En 2008, 6 029 cargos de haute mer ont appareillé dans le port d'Amsterdam avec un débit de marchandises de 75,8 millions de tonnes, la plupart était de marchandises en 

. Cette même année, le volume total de conteneurs a été 435 129 EVP. Le nombre de navires, et le fret en vrac et de conteneurs étaient augmentation par rapport à 2007.

En 2008, 117 navires de croisière ont appareillé avec un total de 226 000 passagers. En outre 998 navires de croisières fluviales avec 170 000 passagers ont visité le port d'Amsterdam. Le nombre de croisières en mer et de leurs passagers a augmenté de façon significative avec 50 % par rapport à 2007, tandis que le trafic croisière sur la rivière a légèrement diminué

En 2008, le chiffre d'affaires était 125,3 millions d'euros et pour une résultat net de 45 millions d'€. Il s'agit d'une légère diminution par rapport au chiffre d'affaires et le revenu en 2007.

En 2008, le port lui-même avait 361 employés, mais le nombre d'employés indirects s'élève à environ 55 000.

Culture

 

 

 

 

Articles connexes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Historique

 

Jacques Brel avait l'habitude de chanter ses chansons - qu'il composait en tournée avec ses musiciens - pour la première fois en public, aussitôt qu'il les sentait achevées, avant de les enregistrer ensuite en studio 

 Dans le cas d'Amsterdam, il n'est pas convaincu par la chanson, qu'il considère sans la moindre importance. À tel point que, comptant la chanter pour la première fois lors d'une série de concerts à l'Olympia à Paris, il décide de l'utiliser comme la chanson « sacrifiée » de son concert, en la plaçant tout au début, au moment où peuvent encore se faire quelques ultimes réglages pour le concert, et où les gens du métier savent que le public fait de toute façon bien plus attention aux artistes qu'aux chansons ; « comme ça, on n'en parlera plus, de celle-là », dit-il.

La première est prévue pour le 16 octobre 1964. Mais, comme à l'habitude pour l'Olympia, une représentation servant de répétition générale est donnée la veille, dans un théâtre de Versailles également dirigé par Bruno Coquatrix (directeur de l'Olympia). Constatant alors que la chanson séduit le public, Jacques Brel décide finalement de la déplacer en troisième position de son prochain concert. Lors de la première à l'Olympia, le 16 octobre, la chanson obtient un immense succès auprès des 2 000 spectateurs qui, debout l'ovationnent interminablement ; à tel point que les musiciens, ayant après quelques instants entamé l'introduction de la chanson suivante, sont contraints de la rejouer en boucle un certain nombre de fois devant les applaudissements qui n'en finissent pas. À ces spectateurs s'ajoutent des millions d'auditeurs d'Europe 1 qui retransmet en direct la soirée, auprès desquels la chanson fait également sensation

Amsterdam devient alors l'un des grands succès de Brel, une chanson quasi incontournable lors des concerts suivants, caractérisée par le « crescendo brelien » (progression dramatique dans l'écriture et l'interprétation). Alors que Jacques Brel a l'habitude de ne jamais faire de rappel ni bisser de chanson en concert, celle-ci fera, selon Jean Corti, l'objet de l'unique exception à cette règle, Jacques Brel décidant de la rejouer à la demande du public moscovite, lors d'une tournée en Union soviétique en 1965. Il faut cependant noter une autre chanson bissée par Jacques Brel, Les Flamandes, en 1960 lors d'un concert donné à l'université de Louvain.

Malgré cela, Jacques Brel ne sera jamais vraiment convaincu par cette chanson, et elle ne sera, finalement, jamais enregistrée en studio ; avec Les timides et Les jardins du casino, enregistrées au même moment à l'Olympia, il s'agit des trois uniques chansons de Brel à n'exister qu'en version live. Néanmoins, si on se base sur le livre "Jacques Brel auteur : L'intégrale de ses textes commentés par France Brel" écrit par sa fille France, cette chanson aurait été enregistrée en studio avec les musiciens du studio pour une émission de la télévision polonaise en janvier 1966.

Resté longtemps inédite, une autre version d'Amsterdam enregistrée en public à l'Olympia en 1966 est parue en 2016 sur le double album Olympia 1964 - 1966.

 

2.jpg 

 

                                                                                                               Vieille ville d’Amsterdam, centre et quartier histoire

 

 

Au sud, étudiants et comédiens

 

Passée la place de Dam, l’avenue du Damrak devient Rokin. 

Dans la prolongation du quartier rouge (à l’est de l’avenue) se trouve le quartier latin d’Amsterdam avec l’université d’Amsterdam et le quartier des théâtres sur la Nes. Des bars et restaurants sympas, quelques coffee shops également (Rusland par exemple) et plus au sud un musée d’archéologie : l’Allard Pierson museum.

Marché de livres, affiches et cartes au Spui à Amsterdam – Photo de Jorge Royan

 


Amsterdam City

explication de la vidéo 

 

Bienvenue à Amsterdam!

L'attrait d'Amsterdam réside dans son riche patrimoine culturel, sa culture diversifiée et créative, son dynamisme commercial et son excellente qualité de vie. En fin de compte, le plus fort atout de la ville est son peuple: les gens qui vivent ici, les gens qui travaillent ici, les gens qui étudient ici, et les gens qui visitent ici.

Au fil des siècles, Amsterdam a su préserver son caractère libéral. Une ville où de brillants penseurs libres et des artistes, tels que Spinoza et Rembrandt, une fois trouvé l'inspiration et où la première société multinationale du monde émergé, Amsterdam est maintenant à la maison d'une élite internationale créative.

Des penseurs libres étudient à Amsterdam

Amsterdam est le foyer de 2 universités avec environ 3500 conférenciers et 37 000 étudiants, 17 établissements d'enseignement supérieur avec quelque 29 000 étudiants. Amsterdam a une tradition d'enseignement supérieur innovant, offrant un point de rencontre entre les mondes de l'apprentissage. Le système d'enseignement supérieur d'Amsterdam offre à la fois des universités de recherche et de formation professionnelle et des collèges de sciences appliquées. Son engagement à l'avancement de l'excellence académique dans l'enseignement, la recherche et la publication se poursuit aujourd'hui, avec deux universités de premier plan et une myriade d'instituts professionnels à choisir. VU University Amsterdam et l'Université d'Amsterdam (UvA) sont des centres de classement mondial d'excellence parmi les 100 institutions les plus populaires. Les penseurs libres ont longtemps prospéré ici et c'est une réputation qui distingue Amsterdam.

 

De côté ouest de l’avenue, la Kalverstraat – ancienne rue des bouchers sur laquelle vécut Descartes – emmène jusqu’au sud de la Vieille ville tout un quartier commerçant et animé. Beaucoup d’enseignes multinationales, de magasins de vêtements, de bijoux, d’accessoires de mode… 

La Kalverstraat débouche sur la charmante place du Spui avec ses terrasses de restaurants, ses cafés bruns, ses librairies et biensur son Béguinage. Le musée d’histoire d’Amsterdam se trouve au nord de cette charmante cour. Indispensable pour connaître Amsterdam depuis sa foncation jusqu’à loin dans le futur…

Autres quartiers d’Amsterdam en quelques mots…

 

  • Vieille ville d’Amsterdam : La quasi totalité des monuments, des ruelles commerçantes et quelques musées intéressant.
  • Quartier rouge : Prostituées en vitrine et coffees shops sans grand intérêt.
  • Plantage et Waterlooplein : Jardin botanique et zoo à proximité, quelques uns des musées les plus intéressant d’Amsterdam.Traces du quartier juif.
  • Quartier des canaux : Carte postale d’Amsterdam parmi les canaux les plus somptueux de la ville.
  • Leidseplein : Quartier de sortie avec de nombreux clubs, bars et salles de concerts.
  • Jordaan : Quartier calme, charmant, incontournable pour le shopping, parmi les meilleurs coffee shops et les meilleurs cafés bruns d’Amsterdam.
  • Quartier des musées : Le plus beau parc de la ville, les musées les plus célèbres, une salle de concerts mondialement célébrée, les beaux quartiers.
  • Pijp : Le marché le plus célèbre d’Amsterdam, la plus grande proportion de cafés, bars et restaurants des Pays Bas.

 


Visite d'Amsterdam

 

Amsterdam est la capitale des Pays-Bas et c'est surtout la ville la plus grande du pays et la plus visitée avec plus de 3,5 millions de visiteurs étrangers par an.

 


 



16/07/2018
32 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 174 autres membres