bienvenue-chez-daniella.blog4ever.com

bienvenue-chez-daniella.blog4ever.com

DANSES ET CHANSONS

w9-top-dance-nouvelle-emission-de-danse-image-473657-article-ratio_600.jpg

Bonjour à vous toutes et tous 

Un  peut de danses et  chanteurs ceci va changer un peu. J'espère que cela vous plaira  ainsi aux Personnes qui non pas de blog  que je remercie infiniment, bonne écoute.

Amitiés Danielle 

 


DANCER MAN HADDAWAY WHAT IS LOVE - SVEN OTTEN DANCER 

EDIC. FEDE CÁCERES - SAN JUAN - ARGENTINA

 

1.jpg

 

 

 

Chubby Checker

 

   

Chubby Checker, né Ernest Evans le 3 octobre 1941 à Spring Gully en Caroline du Sud (États-Unis), est un chanteur de rock 'n' roll. Il est célèbre avant tout pour avoir été dans les années 1960 à 1962 la figure de proue du twist, qu'il a popularisé en tant que danse et style musical, ce qui lui a valu à l'époque le surnom de « Mr Twist »

 

Il signe en 1958 sous son vrai nom un contrat discographique avec Cameo-Parkway Records à Philadelphie (label appartenant à Kal Mann). En juin 1959, il sort son premier single The Class/Schooldays, Oh, Schooldays pour Parkway Records (# 38 E-U) sous le pseudonyme de Chubby Checker, suggéré par Bobbie, la femme de Dick Clark, qui avait noté une ressemblance avec Fats Domino : « fat » est synonyme de « chubby » (« grassouillet »), tandis que « domino » est un jeu comme « checkers » (« jeu de dames »). Sur The Class, il imite Fats Domino, The Coasters, Elvis Presley et les Chipmunks. Il chante aussi Limbo Rock, une chanson très célèbre.

En 1960, il enregistre The Twist, reprise d'une face B de Hank Ballard and the Midnighters et en fait un énorme succès (le morceau a été repris en français sous le titre Le Twist par Les Chaussettes noires). Il récidive l'année suivante avec Let's Twist Again (repris par Johnny Hallyday et Les Chats sauvages sous le titre Viens danser le twist). En 1962, Les Vautours reprennent avec succès son titre Good good lovin' ( De t'aimer, de t'aimer ). En 2008, The Twist est déclaré le plus grand tube américain de tous les temps par l’hebdomadaire Billboard.

En 2013, l'artiste porte plainte contre les sociétés Hewlett-Packard et Palm à cause de l'application sexuellement suggestive webOS pour téléphones Palm qui porte son nom proposée au téléchargement fin 2010.

Sa fille Mistie Bass-Mims est une joueuse professionnelle de Basket-ball.

 

Chubby Checker & California Jubilee in "Let's Twist Again"

 

 

2.jpg

 

  

 

Rita Hayworth

 

née Margarita Carmen Cansino le 17 octobre 1918 à New York et morte le 14 mai 1987 dans la même ville, est une actrice et danseuse américaine, d'origines irlandaise, anglaise et espagnole.

Elle fut le sex symbol féminin des années 1940. Surnommée « la déesse de l’amour », elle devient une actrice mythique du cinéma américain avec son rôle principal dans le film Gilda. Elle fut l’épouse d’Orson Welles, du prince Ali Khan et de Dick Haymes

Les gens l’identifiaient à la fascinante déesse de l’amour, mais elle n’était qu’une petite fille de huit ans. C’était une stupéfiante transformation – ou plutôt un alliage stupéfiant. On ne pouvait pas croire que ces deux êtres étaient une même personne… Elle m’a toujours fait penser à une gitane par sa façon de se comporter. Soudain elle se levait et se mettait à danser. On lui parlait, mais elle ne répondait pas, elle se contentait de danser. Et c’était beau ! » Hermes Pan. Le chorégraphe devient et reste un de ses meilleurs amis. 

 

Les adieux d'un sex-symbol

 

Rita Hayworth en 1977.

Le déclin de Rita Hayworth s'amorce et, au cours des années 1960 son penchant pour l’alcool se répercute fâcheusement sur son physique et son comportement. Les premiers symptômes de sa maladie apparaissent : Rita est atteinte de la maladie d'Alzheimer - mal connue à l’époque, ses débordements d’humeur et ses altérations de mémoire sont mis sur le compte de la boisson. En 1962, on lui propose le rôle principal dans la pièce de théâtre Step On A Crack, mais elle abandonne à la suite d'angoisses et d'épuisement nerveux.

 

Elvis Presley (Bossa nova) end Fred Astaire & Rita Hayworth

 

 

3.jpg
 

Fred Astaire

 

Frederick Austerlitz, dit Fred Astaire, est un danseur, acteur, chanteur, et compositeur américain, né le 10 mai 1899 à Omaha (Nebraska) et mort le 22 juin 1987 à Los Angeles (Californie).

Il a obtenu un Oscar d'honneur pour son talent artistique unique et pour sa contribution à l'association de l'image et de la musique, et a son étoile sur le Walk of Fame d'Hollywood

Sa retraite est de courte durée. En octobre 1947, alors que Judy Garland et Gene Kelly sont en répétition pour Parade de printemps, Kelly se casse la cheville et appelle Astaire pour le remplacer. Conscient du potentiel Astaire-Garland sur une même affiche, le studio les reconduit pour un second film. Judy Garland en est évincée, à la suite de ses retards constants et de son comportement erratique, remplacée au pied levé par Ginger Rogers. Dix ans plus tard, faute d'affiche Astaire-Garland, Arthur Freed s'offre le retour du couple Astaire-Rogers. Entrons dans la danse est un succès et ravit les fans du couple dansant. La carrière de Fred Astaire prend un nouvel essor et il tourne certains de ses plus grands films, jusqu'à la fin des années 1950, période à laquelle les offres se font plus rares.

Il tourne une série d'émissions spéciales pour la télévision, jusqu'au début des années 1960. L'un de ces programmes, Une soirée avec Fred Astaire (An Evening with Fred Astaire), remporte 9 Emmy Awards en 1958.

Astaire continue sa carrière cinématographique de façon sporadique jusque dans les années 1980, apparaissant dans des films tels La Vallée du bonheur en 1968 (sa dernière comédie musicale) et La Tour infernale en 1974, pour lequel il reçoit sa seule nomination aux Oscars dans la catégorie meilleur second rôle masculin. Il apparaît dans le documentaire That's Entertainment!, au milieu des années 1970, dans un numéro de danse avec Gene Kelly. Il participe aussi en 1978 à la série télévisée de science-fiction Galactica et tourne son dernier film, Le Fantôme de Milburn (Ghost Story) en 1981.

Il reçoit un Oscar d'honneur en 1950 « pour son talent artistique exceptionnel et sa contribution à la technique des comédies musicales ». L'American Film Institute lui remet un « Lifetime Achievement Award » en 1981. Il le classera cinquième acteur de légende.

Fred Astaire meurt en juin 1987 d'une pneumonie aiguë ; il est inhumé à Chatsworth en Californie.

 

 

 4.jpg

 

 

 

Benny Goodman

 

 

Benny Goodman (Benjamin David Goodman) (30 mai 1909 à Chicago - 13 juin 1986 à New York) est un clarinettiste, compositeur, et chef d'orchestre de Big band jazz américain, surnommé « The King of Swing » (le Roi du Swing).

 

Le Swing

 

Des années 1920 aux années 1940, on vit l'apparition d'un nouveau courant musical appelé l'époque du swing, la période du « jazz du milieu » ou même l'ère des big bands. Cette période donna naissance à plusieurs orchestres tels que celui de Duke Ellington (au Cotton Club) ou celui de Count Basie.

La danse Jitterbug fut également associée à cette musique, et son style évolua avec la musique. Le Jitter Bug naquit dans la communauté noire américaine, et cette danse devint un phénomène dès l'année 1935. Dans cette même année, les big bands blancs devinrent très populaires, notamment celui de Benny Goodman.

Les premiers développements de la musique jazz furent marqués, comme le reste de la société américaine, par la ségrégation raciale. Goodman participa à la lutte contre cette ségrégation au milieu des années 1930, quand il commença à engager des musiciens noirs, tels Teddy Wilson (pianiste), Lionel Hampton (vibraphoniste) et Charlie Christian (guitariste) dans son big band.

 

Sing, sing, sing, Benny Goodman

 

 

  

Benny Goodman est né le 30 mai 1909 à Chicago dans l'Illinois. Il est le neuvième des douze enfants de David Gutman et Dora Grisinsky, immigrants modestes de l'Empire russe. C'est à l'âge de 10 ans qu'il prend pour la première fois une clarinette, au cours de musique donné à la Kehelah Jacob Synagogue, dont il intègre l'orchestre à l'âge de 11 ans. Avec toute la détermination qu'il possède, il devient professionnel à l'âge de 14 ans, et son salaire lui permet d'aider sa famille financièrement. Il est âgé de 16 ans lorsqu'on lui demande de se joindre à un groupe de musique basé en Californie dirigé par Ben Pollack, avec qui il fait ses premiers enregistrements. Il demeure dans ce groupe pendant quatre ans.

En 1929, à l'âge de 20 ans, après son séjour en Californie, il s'établit à New York. Il se produit dans de nombreuses formations et dirige plusieurs orchestres. C'est à cet âge également qu'il devient musicien indépendant.

S'appuyant sur des arrangements étudiés pour l'ensemble de l'orchestre, il était le maître des solos d'improvisation basés sur une dextérité technique remarquable et fluide, à l'intonation précise et au vibrato assorti. Son jeu était parsemé de glissandos du grave à l'aigu et vice-versa. La prise directe d'une note dans le haut de l'octave supérieure, exercice particulièrement délicat, en faisait partie.

Pendant l'été de 1935, Benny Goodman et son trio, ont enregistré quatre pièces classiques du répertoire de Jazz. Dans la pièce "After You've Gone" on entend Benny Goodman comme soliste. Sa façon de jouer cette pièce, son doigté, et sa facilité d'exécution, nous permet d'entendre presque tout le registre de la clarinette.

Musicien accompli, Benny Goodman a aussi pratiqué la musique classique, enregistrant, entre autres, le concerto pour clarinette de Mozart. Sa notoriété lui a permis de commander des pièces à des compositeurs comme Béla Bartók (Contrastes pour clarinette, violon et piano, 1940), Aaron Copland (Concerto pour clarinette, 1948 dont il avait passé commande en 1943) ou Leonard Bernstein (Prélude, fugue et riffs). En 1947, le compositeur allemand Paul Hindemith
lui a dédié son Concerto pour clarinette et orchestre, qu'il a créé en 1950 avec l'Orchestre de Philadelphie dirigé par Eugene Ormandy. Il a joué également George Gershwin, Darius Milhaud et Brahms, dont, peu de temps avant sa mort, il s'exerçait à jouer une sonate.

 

Eddie cochran

 

5.jpg

 

 


Eddie cochran C'mon everybody

 

 

Enfance

Edward Raymond Cochran voit le jour le 3 octobre 1938, à Albert Lea, dans le Minnesota, cinquième enfant après deux filles, Gloria et Patricia, et deux garçons, William et Robert. Ses parents, Frank et Alice, sont originaires d'Oklahoma City. Cochran revendique jusqu'à la mort son statut d'Okie, nom donné aux Américains ayant quitté l'Oklahoma dans le contexte de la Grande Dépression pour tenter leur chance dans les États du Nord ou de l'Ouest.

Durant son enfance, Edward prend des leçons de musique à l'école, mais il abandonne très vite quand on lui demande de jouer du piano en plus. C'est à domicile qu'il poursuit sa formation sur la guitare familiale, en écoutant des airs de musique country à la radio.

En 1957, Cochran sort son premier succès Sittin in the Balcony, un des rares titres qu'il enregistre qui soit écrit par un autre auteur (John D. Loudermilk). S'ensuit une tournée en Australie avec Gene Vincent et Little Richard.

Durant sa brève carrière, Eddie Cochran remporte un certain nombre de succès dans le rock 'n' roll : C'mon Everybody, Somethin' Else, My Way1, Weekend, Nervous Breakdown et son titre posthume Three Steps to Heaven. Un de ses plus grands succès, Summertime Blues, coécrit avec Jerry Capeheart, est repris par de nombreux artistes depuis sa création, notamment les Beach Boys, les Who, Van Halen, les Stray Cats, Blue Cheer, Joan Jett et en France par Johnny Hallyday (La fille de l'été dernier).

Décès

Le 16 avril 1960, alors qu'il se rend en taxi de Bristol à l'aéroport de Londres, en compagnie de sa fiancée Sharon Sheeley et du chanteur Gene Vincent, Eddie Cochran est victime d'un accident : à la suite de l'éclatement d'un pneu, le taxi s'encastre dans un réverbère non loin de la ville de Chippenham, dans le Wiltshire. Transporté à l'hôpital de Bath, dans un état grave, il meurt le lendemain, à peine âgé de 21 ans.

Sharon Sheeley survit malgré une fracture du bassin, tandis que Gene Vincent ressort de l'accident avec la clavicule et des côtes cassées, ainsi qu'avec des dommages à sa jambe déjà diminuée.

 

 



20/08/2018
17 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 174 autres membres