BRUCE SPRINGSTEEN / CHER - bienvenue-chez-daniella.blog4ever.com

bienvenue-chez-daniella.blog4ever.com

bienvenue-chez-daniella.blog4ever.com

BRUCE SPRINGSTEEN / CHER

 

 

 

 19247822_564954223675342_1240455833652368285_n.jpg

 

 

 

 


Bonjour aux Personnes qui non pas de blog et aussi  à vous toutes et tous,

Je ne sais pas si vous apprécierez ce grand Monsieur, que j'aime alors je partage ainsi cette Dame que nous entendons plus

 "CHER" qui à une très belle voix je trouve, et, vous souhaite une belle écoute  cet Article restera jusqu' à Dimanche

  donc vous avez le temps si vous voulez regarder les détails qui parfois sont intéressants.

Danielle Amitiés  et Merci

 

1.jpg

 

 

 

 

Biographie

 

Bruce Springsteen grandit à Freehold. Un soir, alors qu'il regarde la télévision, Bruce tombe par hasard sur une prestation d'Elvis Presley. C'est une véritable révélation pour le jeune homme, subjugué par la gestuelle du « King ». Il connaît une autre révélation en découvrant par la suite les textes de Bob Dylan, à la virtuosité poétique alors inouïe dans le rock 'n' roll. Il déclarera plus tard : « […] the way that Elvis freed your body, Bob freed your mind. » («  de la même façon qu'Elvis a libéré les corps, Bob a libéré les esprits »). Springsteen n'a alors plus qu'une idée en tête : se consacrer, corps et âme, à la musique. Sa mère lui offre sa première guitare, achetée chez un prêteur sur gages. Désormais, le jeune homme passe des journées entières à composer et à gratter frénétiquement les cordes de sa guitare, malgré les réticences de son père

 

Bruce Springsteen est une figure majeure de l’industrie musicale américaine. " The boss ", comme il fût surnommé dès ses débuts, a chanté la mélancolie et le désespoir en alliant les genres musicaux américains les plus populaires, le folk, la country et évidemment le rock.

 

C'est dans le New-Jersey où il est née le 23 septembre 1949 que Bruce Springsteen entame sa carrière aux côtés du E Street Band avec le guitariste, Steven Van Zandt également appelé Little Steven, et le saxophoniste, Clarence Clemons. Il n'a alors que 23 ans. 

 

Après deux premiers albums, qui ne rencontrent pas le succès escompté, « Born To Run » (1975) remporte tous les suffrages de la critique comme du public, en particulier le titre éponyme. Il permet au groupe de connaître une popularité internationale.

Le succès se confirme quelques années plus tard avec « The River » (1980) et le tube « Hungry Heart ». 

 

Avec «  Nebraska » (1982), l'interprète œuvre en solo et délaisse quelque peu les sonorités rock pour une musique plus intimiste. 

De plus en plus engagé, l'artiste dénonce les dérives de la société et de la politique américaines au Vietnam avec son disque « Born in USA » (1984). Un album en forme de pamphlet qui rencontre un vif succès. Les morceaux extraits : « Born In The USA », « I'm On Fire » et « Dancing In The Dark » sont des hits. 

Après une participation au projet « USA For Africa » (1985), il publie « Tunnel Of Love ». Après une première dissolution du E Street Band, il enregistre dans le même temps, « Human Touch » et « Lucky Town » (1992) où il est accompagné du batteur du groupe Toto, Jeff Porcaro. 

 

 


Bruce Springsteen - Streets of Philadelphia

 

 

J'ai été meurtri et battu, je ne pouvais pas dire ce que je ressentais.
J'étais méconnaissable pour moi.
J'ai vu mon reflet dans une fenêtre, je ne connaissais pas mon propre visage.
Oh frère allez-vous me laisser wastin'loin
Dans les rues de Philadelphie.

Je marchais sur l'Avenue, jusqu'à ce que mes jambes se sentaient comme la pierre,
J'ai entendu les voix d'amis disparu et disparu,
La nuit, je pouvais entendre le sang dans mes veines,
Noir et chuchotant comme la pluie,
Dans les rues de Philadelphie.

 

Ces albums ne rencontrent pas l'écho escompté, à l'inverse du titre « Streets of Philadelphia », extrait de la bande originale du film « Philadelphia » avec Tom Hanks et Denzel Washington. Un morceau qui lui vaut l'Oscar de la meilleure chanson de l'anné

 

Militantisme

 

Né dans un milieu ouvrier, Bruce Springsteen prend fréquemment la défense des laissés-pour-compte. Ainsi, lors de sa tournée en France en 1985, il fit un chèque de 10 000 dollars au Bureau d'aide sociale de Saint-Étienne, ville sinistrée par la crise économique avec la fermeture de l'usine Manufrance

Springsteen est aussi un militant pour les droits des homosexuels.

 En 2012, il a apporté son soutien à une campagne de publicité pour le mariage entre personnes de même sexe, appelée « The Four 2012 » 

 


Bruce Springsteen - Waitin' on a Sunny Day - The Song

 

 

 

De l'engagement avant toute

La deuxième moitié des années 90 voit notamment la sortie de « The Ghost Of Tom Joad », d'un Greatest Hits et d'une compilation regroupant des inédits. L'occasion pour l'artiste de se produire sur la scène du Madison Square Garden de New York avec le E Street Band. 

 

Marqué par les attentats du 11 septembre 2001, le chanteur revient l'année suivante avec « The Rising », largement inspiré par le drame et la politique, jugée désastreuse, du président George W. Bush. C'est donc tout naturellement que Springsteen s'engage dans une tournée intitulée « Vote For Change » en 2004, à quelques semaines des élections présidentielles américaines. Il partage l'affiche avec le groupe REM. 

 

A l'instar de « Nebraska », Bruce Springsteen est de retour en 2005 avec « Devils and Dust », un disque une nouvelle fois intimiste. 

L'année suivante c'est un hommage à la musique folk qui est rendu à travers l'album « We Shall Overcome ». Suit une tournée durant laquelle Bruce Springsteen est accompagné par près d'une vingtaine de musiciens, le Seeger Session Band.

En 2007, c'est la sortie de « Magic » qui comprend onze titres, dont « Gypsy Biker », « Last To Die », « Devil's Arcade » et « Long Walk Home ». Le tour de chant qu'il enchaîne le conduit notamment en France en décembre 2007 et juin 2008. Il n’hésite pas à interpréter certains de ces titres les plus rares comme « Crush On You ». C’est aussi malheureusement pendant ce voyage que son organiste Danny Frederici décède.  Grand soutien de Barack Obama lors de sa première campagne présidentielle, c’est son titre « The Rise » qui est choisi pour être joué lors de l’annonce des résultats.

 

L’appel du cinéma

 A la suite de la tournée, le Boss s’investit pour le cinéma et compose la chanson éponyme du film « The Wrestler » qui lui permettra de remporter un Golden Globe en 2009. En janvier de la même année il sort « Working On A Dream » qui se classe deuxième dans les charts français.  L’opus est dédié à son ami perdu lors de la tournée précédente. A noter que la version française contient un bonus relatant l’histoire musicale de Bruce Springsteen racontée par Antoine De Caunes. 

 

Comme à son habitude après chaque album, il repart en tournée et passe notamment par le festival Des Vieilles Charrues à Carhaix. Avec The E-Street Band, ils jouent sur scène des albums complets, faisant monter la durée des concerts jusqu’à 3 heures 40, une véritable performance. 

 

 

Style musical et influence

Les influences de Bruce sont multiples : outre les deux influences majeures que sont Elvis Presley (pour la fougue, la gouaille, la gestuelle) et Bob Dylan (pour la qualité littéraire, la puissance poétique, la conscience politique), on peut citer Tim Hardin, dont il reprend le titre Reason to believe pour l'une de ses chansons, ou encore Woody Guthrie, chanteur-guitariste de musique folk et porte-parole des classes populaires (également une grande influence pour Bob Dylan à ses débuts). Il tire aussi son inspiration de ses lectures, notamment celle de John Steinbeck dont il reprend le personnage de Tom Joad, ou encore Jack Kerouac et Jack London, le premier pour sa vision du monde, le second pour sa manière de vivre. Dans ses chansons apparaît fréquemment la figure du bon père de famille (nord-)américain, ouvrier humble, patriote convaincu, croyant et pratiquant, personnage typique des grands romans publiés aux États-Unis dans la première moitié du 20ème siècle.

Bruce Springsteen est réputé pour être la plus grande « bête de scène » de l'histoire du rock: outre la durée de ses concerts, et la fougue ininterrompue qui les caractérise, ceux-ci sont marqués par des moments d'émotion et de communion avec le public d'une rare intensité, comme en témoigne le coffret Live 1975-1985 : il se livre souvent de façon très intime, racontant sa jeunesse, ses rapports avec ses parents, ou encore une anecdote de sa vie personnelle à l'origine de la chanson qu'il s'apprête à joue.

 


Wilson Pickett and Bruce Springsteen Perform "In the Midnight Hour" at the 1999 Inductions

 

4.jpg

 

 

Wilson Pickett et Bruce Springsteen et la bande E Street effectuer  "dans l'heure de minuit" à la 1999 Hall of Fame cérémonie d'intronisation, quand Bruce Springsteen a été intronisé dans le rock and Roll Hall of Fame. http://rockhall.com/inductees/Bruce-s...

 

 

Vie privée

La mère de Bruce Springsteen, Adele Zerilli, est d'origine italienne ; le grand-père maternel de Bruce est né à Vico Equense, près de Naples  Le père de Bruce, Douglas Frederick Springsteen, est d'origine irlandaise . Bruce a deux sœurs cadettes, Virginia (née en 1950) et Pamela (née en 1962). Pamela Springsteen, après une brève carrière d'actrice, est devenue photographe. Elle a réalisé les photographies en couverture de plusieurs albums de son frère.

Durant la tournée de Born in the U.S.A., Bruce Springsteen rencontre Julianne Philips, actrice et mannequin, qu'il épouse en mai 1985. Tombé amoureux de Patti Scialfa, chanteuse dans son groupe E Street Band, il divorce en 1989 de Julianne pour épouser Patti en 1991, avec qui il a trois enfants : Evan Jame Springsteen (né le 24 juillet 1990), Jessica Rae Springsteen (né le 30 décembre 1991) et Sam Ryan Springsteen (né le 5 janvier 1994).

Dans son autobiographie Born to Run publiée en 2016, Bruce Springsteen révèle son combat contre la dépression depuis des décennies, et précise qu'il a mis entre parenthèses sa carrière en 1988 pour entamer une psychanalyse 

 


 Bruce Springsteen - Save The Last Dance For Me (Live Albany 2014) 

3.jpg

 Regarder Bruce Springsteen donner une maman le temps de sa vie.

 

 

Le mythe Springsteen

 

La fin des années 2000 célèbre Bruce Springsteen comme une véritable légende. Il est confirmé comme l’un des dix plus grands artistes de la décennie par le magazine Rolling Stone, et son album « Darkness On The Edge Of Town » fait même l’objet d’un documentaire.

 


Bruce Springsteen - Seven Nights to Rock

 

Son 17ème album studio « Wrecking Ball » sort en mars 2012, six mois après le décès de Clarence Simons, saxophoniste du groupe. L’opus offre à The E Street Band, son dixième numéro 1 au classement, rapprochant la formation des performances d’Elvis Presley et des Beatles. 

 

La vente des tickets de la tournée « The Wrecking Ball Tour » fait exploser les serveurs de plusieurs sites internet et se déroule en quelques minutes seulement. L’opus ainsi que son single « We Take Care of Our Own » sont nommés trois fois aux Grammy Awards. Il s’agit jusqu’à présent du dernier album écrit et composé par le chanteur.

 

Juste avant la fin de la tournée en septembre 2013, Bruce Springsteen annonce d’ores et déjà un nouveau voyage pour l’année 2014, ce qui laisse aussi présager d’un nouvel album. Le chanteur ne fait pas défaut à sa promesse, et « High Hopes » sort en janvier 2014. Le Boss y reprend principalement d’anciens titres, dont le single éponyme de l’album datant de 1995. Le public en redemande et permet au groupe de s’offrir une onzième première place dans le top album.  Comprenant la demande de ses fans, le chanteur annonce un EP très spécial pour le mois d’avril, avec notamment quatre inédits des sessions « High Hopes ». 

 


Bruce Springsteen - High Hopes

 

2.jpg

 

 

Cherilyn Sarkisian La Pierre, dite Cher, est une chanteuse et actrice américaine, née le 20 mai 1946 à El Centro en Californie.

 

Elle commence sa carrière musicale en plein mouvement hippie en formant avec son mari, Sonny Bono le duo Sonny and Cher. En passant du folk au disco puis du rock à la pop avant de surfer sur la vague dance, Cher a accumulé les succès et demeure aujourd’hui l’une des plus grandes vendeuses de disques de l’histoire. Elle connaît une carrière au cinéma et depuis les années 1980 donne la réplique à des acteurs tels que Jack Nicholson, Nicolas Cage, Meryl Streep ou Kurt Russell.

À ce titre, elle a remporté un certain nombre de trophées dont le Prix d’interprétation féminine à Cannes, plusieurs Golden Globes et l’Oscar de la meilleure actrice en 1988. Superstar aux États-Unis, elle s’est imposée comme une icône de la mode dans les années 1970 et 1980, époque où ses tenues légères et sexy faisaient scandale.

Cher est aussi reconnue comme une véritable show girl. Sa dernière tournée mondiale, le Living Proof - Farewell Tour (2002-2005) est entré dans le Guinness des records en tant que tournée la plus rémunératrice jamais effectuée par une artiste féminine.

 Après 54 ans de carrière, Cher est à ce jour la seule artiste ayant au moins un titre classé no 1 dans les charts chaque décennie depuis les années 1960.

Elle a vendu plus de 100 millions  de disques dans le monde. La tessiture vocale de Cher est contralto.

 

 

 

 

 

 


Cher - Believe

 


 

Cher-Strong Enough-1999

 

 

 

 

 



23/08/2018

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 176 autres membres